Un an après la sortie de , une étude de Spiceworks indique que l’OS a été adopté par 38% des organisations dans le monde. C’est peu.

Si 85% des organisations qui ont choisi Windows 10 sont généralement satisfaites, à peine 38% l’ont adopté. 51% sont très ou parfaitement satisfaites. Cependant, lorsque l’étude interroge les professionnels de l’IT sur l’OS préféré des utilisateurs finaux dans l’entreprise, Windows 7 mène la danse, avec 69% de satisfaction, par rapport à Windows 10 qui tombe à 17%.

Parmi les organisations utilisant Windows 10, 42% sont encore en phase de test et 58% sont en train d’implémenter activement l’OS sur les terminaux des utilisateurs finaux. Pour ces dernières, le passage est réalisé à 92% sur les PC portables, à 87% sur les ordinateurs de bureau, à 40% sur tablettes et à 10% sur smartphones sous Windows.

Première motivation : la gratuité, reconnaissent 66% des entreprises. 49% indiquent la performance apportée par l’OS, 48% la fin de vie de leur vieil OS et 43% les nouvelles fonctionnalités de l’OS. Ces résultats se tiennent. Et ce n’est pas l’innovation qui attire… Les fonctionnalités qui ont conduit les entreprises à adopter Windows 10 sont le retour du menu Démarrer, la sécurité améliorée, des mises à jour plus rapides et une meilleure intégration avec les services comme OneDrive.

Comparé à Windows 7, Windows 10 apparaît comme plus sûr, plus performant, plus adaptable aux différents terminaux, meilleur sur le menu Démarrer. En revanche, les professionnels voient peu de différences sur l’implémentation, le coût, la gestion, la compatibilité et la présence de bugs. Significatif, aussi, le sentiment que les garanties de confidentialité des données de Windows 7 étaient supérieures…

La motivation à changer reste faible : 62% d’organisations dans le monde qui n’ont pas adopté Windows 10 ne l’ont pas fait car elles sont tout simplement satisfaites de leur système d’exploitation actuel ! Et 47% évoquent des problèmes d’incompatibilités avec leurs matériels et logiciels…