VoLTE : pour la fin de l’année, confirme

par | Août 2, 2016 | Business | 0 commentaires


Proximus sera l’un des premiers fournisseurs en Europe à proposer les appels vocaux via 4G (Voice over LTE – VoLTE), d’ici la fin de l’année.

D’ici à la fin de l’année, Proximus lancera la VoLTE, autrement dit le transport de la voix en 4G. Actuellement, lorsque l’on passe un appel le réseau bascule en 3G ou 2G et la session data se coupe automatiquement. Ce sera vite de l’histoire ancienne. La VoLTE introduit une nouvelle dimension. Non seulement la connexion est quasi instantanée, mais l’appelant gagne en qualité vocale. Plus de friture, le son est en haute définition, notamment grâce à un codec spécifique large bande.

Le réseau 4G permettait déjà de surfer partout à des vitesses ultrarapides. Il va permettre désormais d’établir des appels de très haute qualité. Concrètement, les communications vont s’établir plus vite, le smartphone les établissant directement au départ du réseau 4G, sans plus devoir repasser sur le réseau 3G ou 2G. Le son est naturel et cristallin, avec une atténuation des bruits de fond et en haute définition. Qui plus est, pour les adeptes du multitâche sur smartphone, VoLTE permet de téléphoner et de surfer simultanément à la vitesse 4G (l’utilisation d’un casque ou d’une oreillette permet d’avoir les mains libres durant un appel).

Le passage au haut débit ouvre aussi la voie aux services de communications unifiées comme la messagerie instantanée, la visioconférence ou le partage de documents. En cours d’appel, un utilisateur pourra par exemple échanger une présentation avec son correspondant.

Concrètement, il a fallu faire évoluer le coeur de réseau, à savoir l’architecture IP Multimedia Subsystem. C’est cet IMS qui va s’assurer de la disponibilité de ressources sur le réseau 4G et gérer les priorités. Si un utilisateur appelle et surfe en même temps, le trafic voix sera prioritaire.

L’investissement est stratégique, la VoLTE constituant une réponse aux OTT (Over The Top), ces nouveaux entrants du web qui, comme Skype, WhatsApp ou Viber, utilisent le flux de data pour proposer de téléphoner «gratuitement». Avec la VoLTE, ces derniers pourront afficher les mêmes services, la qualité vocale en plus. Il ne sera pas non plus nécessaire que les deux correspondants aient un compte WhatsApp ou Skype.  

Patience ! La VoLTE s’imposera lentement, le nombre de smartphones éligibles étant pour l’heure restreint. Par ailleurs, les opérateurs devront s’investir dans le logiciel, afin que la VoLTE soit facile à utiliser. Dernière étape : proposer des services à valeur ajoutée…

Les entreprises qui ne sont pas passées aux communications unifiées sur IP seront les premières motivées. C’est l’occasion d’assurer la convergence entre téléphonie d’entreprise et téléphonie mobile tout en bénéficiant des services de transfert d’appel, de renvoi d’appel vers une assistante, de mise en attente, de conversation à plusieurs, d’indicateur de présence, de visioconférence…

Recevez les prochains articles par email, tous les mardi

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

[uam_ad id=”25162″]

Ma pub ici