et réunis pour créer un portefeuille complet de solutions de collaboration et de communications.

Mitel reprend Polycom… sous la pression d’Elliott Management, ce fonds qui avait investi environ 100 millions USD dans chacune des deux sociétés, ce qui lui octroyait une participation de 6,6% dans Polycom et de 9,6% dans Mitel.

Le marché attendait cette fusion. En octobre dernier, Elliott Management avait fait parvenir un communiqué à la expliquant que le marché était mûr pour une consolidation et qu’il invitait les deux entreprises à réunir leurs compétences en matière de communications unifiées et de collaboration. Le hedge fund expliquait que la forte concurrence exercée par des fournisseurs de premier plan comme Avaya, Huawei et, surtout, Cisco nécessite un rapprochement entre les deux entreprises.

Avec une valorisation d’environ 1,1 milliard USD, Mitel pèse moins lourd que son concurrent Polycom, valorisé quant à lui aux alentours de 1,43 milliard USD, ce qui rendait l’opération par échange d’actions particulièrement compliquée. Elliott Management tenait toutefois à ce que soit le canadien qui avale Polycom et non le contraire… pour des raisons fiscales.

C’est aujourd’hui un repreneur fragilisé qui met la main sur Polycom : sa valorisation a chuté de 30% au cours des douze derniers mois. En 2014, le spécialiste des communications unifiées avait vainement tenté de racheter ShoreTel. Un an plus tôt, en 2013, il avait racheté son compatriote Aastra 400 millions USD.

Finalement, l’opération s’est réalisée ce vendredi 15 avril. Mitel paiera 1,96 milliard USD. La transaction sera effectuée en cash et en échange d’actions. Chaque action Polycom sera payée 3,12 dUSD et recevra l’équivalent d’1,31 action Mitel. Celles-ci cotaient 13,68 USD à la clôture de la bourse mercredi 13 avril -soit un bonus de 22% par rapport à la valorisation boursière de Polycom.

Concrètement, les solutions de visioconférence et téléprésence de Polycom viendront compléter une offre logicielle essentiellement centrées sur la pour constituer un catalogue de solutions propre à répondre à tous les besoins de communication et collaboration pour les entreprises, notamment en matière d’offres , IP/PBX et de matériel de téléphonie et vidéo. «Mitel a une vision simple : fournir à ses clients des services de communications et de collaboration sans coutures, commente Rich McBee, le CEO de Mitel. Pour concrétiser cette vision, nous mettons méthodiquement en place chaque pièce du puzzle, de manière à offrir une expérience utilisateur homogène quels que soient l’équipement et l’environnement.»

Outre ses solutions reconnues de vidéocommunication, Polycom apporte quelques 400.000 entreprises clientes au portefeuille de Mitel. De son côté, ce dernier fournit ses solutions de communications à une quinzaine des vingt premiers opérateurs mondiaux et à 130 opérateurs mobiles pour servir 60 millions d’utilisateurs professionnels. Ce qui se traduit par plus de 2 milliards de connexions en entreprises quotidiennement opérées par des solutions Mitel et autant d’utilisateurs mobiles.

Sommaire
Mitel reprend Polycom, mariage de raison
Titre
Mitel reprend Polycom, mariage de raison
Description
Mitel et Polycom réunis pour créer un portefeuille complet de solutions de collaboration et de communications.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo