Le média qui explore la transformation digitale

HPE Primera s’affirme : AI, ML et composabilité

Nov 28, 2019 | Data Center | 0 commentaires

HPE Primera permet de prendre en charge des workloads mixtes en bénéficiant d’une vitesse accrue et d’une résilience extrême. Il n’est plus nécessaire de choisir.

«Nos clients veulent aller au-delà d’une simple automatisation pilotée par logiciel. Aujourd’hui, nous ajoutons le pilotage par l’intelligence artificielle au sein d’une solution composable, transformant l’infrastructure sur site pour l’apparenter au cloud», commente Mat Mathews, Vice President, Composable Networking, HPE. C’est HPE Primera, la solution de stockage qui combine les meilleures technologies de 3PAR, Nimble et InfoSight.

L’objectif est ambitieux : apporter de l’agilité à la production et au développement. Cela commence au niveau de l’exploitation. Dès l’installation, précise HPE. Le client peut la réaliser lui-même en une vingtaine de minutes. Le système d’exploitation a été développé sous forme de microservices. Il peut ainsi facilement évoluer de manière modulaire sans nécessité d’arrêt. Ainsi, une mise à jour ne prend que quelques minutes et se fait sans risque.

Simplicité d’évolution, ensuite. Bien trop souvent les investissements sont remis en cause lors de la prise en compte de nouveaux besoins. Cette contrainte est levée par l’offre de service Timeless avec HPE Primera. Le client peut faire évoluer le matériel en performance et en capacité en gardant les données en place. Cela permet de démarrer avec une configuration réduite et d’évoluer en fonction du contexte.

Au service des applications

Nous sommes rentrés dans l’ère du développement et de l’intégration en continu, rappelle HPE. Tout au long de son cycle de vie, l’application doit pouvoir disposer d’infrastructures IT alignées avec ses besoins. HPE Primera est une infrastructure composable tout comme HPE Synergie. HPE Primera dispose d’une API unifiée adaptée aux DevOps. Grace à cette infrastructure composable on peut obtenir un cloud privé en quelques minutes, alors qu’il aurait fallu une cinquantaine d’heures auparavant.

En fait, c’est de l’Experience-as-a-Service, illustre le constructeur. Pour que la simplicité s’étende au mode de consommation du stockage, on peut ajouter à HPE Primera l’offre GreenLake. Le client a ainsi l’assurance d’avoir une capacité de stockage adaptée au besoin des applications métiers et de contrôler son budget.

Une résilience à toute épreuve  

100 % disponible, claironne HPE. Le postulat interpelle. Comment y arriver quand on sait qu’aucun élément matériel ou logiciel n’est à l’abri d’une défaillance ? En combinant une architecture résiliente et une protection des données adaptée aux applications, avec une analyse prédictive qui empêche les interruptions entre le stockage et les machines virtuelles.

Déjà, l’architecture est résiliente. En plus de l’utilisation de RAID, tous les éléments sont actifs; il n’y a aucun point de défaillance unique et le système d’exploitation utilise des microservices qui éliminent les risques liés aux mises à jour.

Quant à la protection des données, elle est adaptée aux applications étendues au cloud. Le logiciel Recovery Manager Central RMC est fourni avec toute baie Primera et permet d’effectuer des réplications multi-sites Synchrone Active sur de longues distances.

Toute la puissance d’InfoSight

Enfin, l’analyse prédictive. Comme désormais toutes les gammes HPE, Primera utilise InfoSight issu du rachat de Nimble Storage par HPE. Les algorithmes de ML (Machine Learning) ont été entrainés depuis l’origine de Nimble et ont acquis ainsi une grande précision. 90 % des incidents sont ouverts directement par InfoSight et 86 % d’entre eux sont résolus automatiquement.A entendre HPE, InfoSight est la plateforme d’AI (Artificial Intelligence) opérationnelle la plus avancée du marché. Elle apporte un gain de temps de 93 % dans la gestion du stockage, la capacité de prévoir et prévenir les problèmes ou encore l’amélioration des performances applicatives. Bref, HPE Primera permet aux entreprises d’innover sans compromis, en bénéficiant de la résilience et des performances dont elles ont besoin, alliées à l’agilité du cloud. 

Accélérer les performances applicatives

Le stockage doit s’adapter aux évolutions des besoins applicatifs. Les performances de HPE Primera reposent tout autant sur son architecture que sur l’intelligence artificielle. L’AI est utilisée pour optimiser les performances et automatiser la planification des charges de travail en temps réel.

Au départ d’une architecture multi-nœuds 100 % active, HPE Primera parallélise les applications afin d’optimiser leurs performances. Des ASICS (Application Specific Integrated Circuit) spécialisés ont ainsi été développés pour soulager les processeurs Intel de certaines tâches et d’améliorer d’autant leurs performances. Autre mesure pour accélérer les performances, diminuer la latence. C’est possible au travers des technologies NVMe et SCM (Storage Class Memory).

Ce faisant, HPE permet aux clients de définir leurs propres niveaux de services. Le logiciel HPE Priority Optimization donne la possibilité d’associer des niveaux de service (SLA) par application. En associant une QoS (Quality of Service) par volume ou par groupe de volumes, on peut garantir les performances pour les applications les plus critiques.

Ces articles parle de "Data Center"

Infrastructure, Servers, Network, Storage

Follow this Topic