Vendre en ligne rapidement et pas cher

démarrer le e-commerce rapidement

Teams : d’une app à un «espace de travail»

Juil 23, 2020 | Latest, Workplace | 0 commentaires

Pour affirmer Teams comme un «espace de travail», Microsoft renforce la composante low code et l’intégration des applications tierces.  

Comment faire d’une application un «espace de travail» ? En y intégrant des outils tiers ! A l’instar de Dropbox et Slack, Microsoft mise sur la même stratégie. Teams gère, désormais, l’intégration d’applications au niveau des canaux et des chats. La prochaine étape consistera à élargir le périmètre aux réunions.

Microsoft profite de cet été pour inviter les développeurs à étendre l’expérience Teams. Et de leur proposer de  en créer des applications ou intégrer leurs applications dans la surface de réunion. Objectif : offrir une expérience de collaboration plus riche aux utilisateurs tout au long du cycle de vie de la réunion. Ceci en couvrant les événements et les actions avant, pendant et après une réunion.

Une plaque tournante du travail d’équipe

Jusqu’ici, les développeurs pouvaient intégrer leurs applications Teams dans les constructions de canaux, de discussions one-to-one et de discussions de groupe, mais pas de réunions. Désormais, ils peuvent activer leurs applications dans le cadre d’une réunion sous forme d’onglets. Ils peuvent le faire dans de nouvelles zones telles que le panneau d’application, via des signaux d’applications en réunion pour les notifications et l’accès à des API critiques pour activer une application puissante.

Sur base du succès remporté par Teams durant la pandémie, Microsoft veut en faire la plaque tournante du travail d’équipe. Et de miser sur les nouveaux points d’extensibilité des réunions, pour inciter les développeurs à offrir des expériences de collaboration plus riches tout au long du cycle de vie des réunions. A la clé, pour les utilisateurs, une expérience améliorée de la réunion de bout en bout, de sa planification à la participation pour collaborer avec les participants par la suite.

Configuration en fonction du rôle

Ainsi, les utilisateurs pourront ajouter des applications Teams lors de la configuration de la réunion. Grâce à l’API «roles», les développeurs configureront leurs applications pour personnaliser l’expérience en fonction du rôle / de la personnalité de l’utilisateur (par exemple, présentateur, participant, invité, anonyme).

Durant les expériences de réunion, les développeurs pourront concevoir comment leur application utilise le panneau de l’application (volet de droite) au cours d’une réunion. Et créer des expériences intégrant des outils tels que des cartes adaptatives, du HTML et d’autres fonctionnalités de plate-forme pour créer une surface attrayante avec laquelle les utilisateurs peuvent interagir.

Débloquer des scénarios de réunions avec nos partenaires

L’extensibilité des réunions a été très demandée par les clients et partenaires pour une bonne raison, assure Microsoft. En effet, il existe de nombreux scénarios dans les secteurs d’activité, les industries et les compétences où ces points d’extensibilité ouvriront des opportunités pour améliorer la collaboration et la productivité.

Plusieurs partenaires clés, dont Polly, Open Agora, Miro, iCIMS et HireVue, intègrent ces nouvelles fonctionnalités dans leurs applications Teams. Ce faisant, ils «débloquent», comme le note Microsoft, de nouveaux scénarios et des expériences permettant aux utilisateurs Teams d’interagir avec leurs applications tout au long du cycle de vie de la réunion.

Ces articles parlent de "Workplace"

Teamwork, Collaboration,
Printing

Follow this topic

Summary
Teams : d'une app à un «espace de travail»
Article Name
Teams : d'une app à un «espace de travail»
Description
Pour affirmer Teams comme un «espace de travail», Microsoft renforce la composante low code et l’intégration des applications tierces.
Author
Publisher Name
Solutions Magazine
Publisher Logo