Data Intelligence

Analysis, BI, Prediction, Planning, Boardroom

Retail : dgenious déverrouille les data

Mar 15, 2021 | Data Intelligence | 0 commentaires

Ouvrir l’usage des data aux personnes concernées. En peu de temps, dans le monde du retail, dgenious s’est fait un nom dans l’informatique décisionnelle.

De la BI sans BI… et donc sans les contraintes souvent liées à l’informatique décisionnelle qui réclame des ressources spécialisées. Par rapport aux solutions traditionnelles, dgenious se distingue en offrant au monde du retail des analyses d’utilisateurs, des rapports et des tableaux de bord sur mesure, sans l’intervention d’un consultant.

Chez Färm, par exemple, chacun des gérants de magasin utilise dgenious en fonction de ses besoins propres. Pour la coopérative de magasins bio, c’est une décentralisation bénéfique des analyses. Celles-ci se font sur le terrain, réalisées par les personnes concernées par l’usage des data.

Simplement, au départ des systèmes existants POS, ERP et CRM 

Solution de reporting spécialement développée pour la gestion dynamique, sûre et unifiée, dgenious permet d’analyser les campagnes de promotion, les lancements, les stocks, les consommateurs, les franchises, les points de ventes… Pour ce faire, dgenious se connecte aux systèmes existants des clients : POS, ERP et CRM. Sa technologie avancée de gestion des permissions et d’authentification permet de construire des profils de permission. Et cela en combinant simplement et de façon dynamique des sources très variées -dont les systèmes de caisse, ce qui suppose une gestion de data massives.

Gaëlle Helsmoortel : “La solution est proposée en mode SaaS dans le cloud. Parfaitement paramétrée, la solution peut être opérationnelle au bout d’un mois à peine.”

La scale-up belge est déjà présente dans plusieurs pays européens. Et si elle est avant tout reconnue comme un acteur spécialisé du retail, de la restauration au commerce de luxe en passant par la mode, elle est également active dans le secteur des pharmacies. Ses succès attisent la curiosité. Mais aussi l’intérêt des investisseurs. En juillet 2020, dgenious a attiré 1 million EUR de finance&invest.brussels et de The Faktory Fund, le fonds d’investissement créé par Pierre Lhoest, le fondateur d’EVS.

Des possibilités infinies

«Notre force ? La simplicité et l’agilité de la solution. Tous les rapports dgenious sont mis à jour en temps réel ! Ils peuvent être visualisés par canal de vente, par pays, par marque, sur des périodes spécifiques, cumulées, pour la totalité du réseau de point de vente et par point de vente, pour toutes les dimensions clients possibles -âge, genre, mobilité, etc. Et cela dans toutes les dimensions. Les possibilités sont infinies et instantanées», explique Gaëlle Helsmoortel, CEO, ex-cadre de L’Oréal et consultante en stratégies numérique.

Au départ, le constat d’Antoine Lebacq, fondateur de l’entreprise, aujourd’hui son CTO : «qui dit réseau de points de vente dit complexité ! Des points de vente différents, certains en gestion propre et d’autres franchisés, des systèmes différents, beaucoup d’interlocuteurs aux profils variés. Et, bien entendu, beaucoup de données générées chaque jour…»

Lorsqu’il fonde dgenious, Antoine Lebacq a ouvert un magasin franchisé Patagonia et rencontre les problèmes typiques de ce secteur. «Je voulais savoir quels clients n’étaient pas venus récemment, lesquels avaient acheté une veste mais pas le pantalon assorti, etc. Comme je n’ai pas trouvé l’outil performant pour analyser mes ventes de façon détaillée, j’ai décidé de… le créer !». Point fort du gestionnaire de magasin : une belle carrière dans les salles de marchés de banques d’affaires à Londres. Où il a jonglé avec les modèles mathématiques les plus poussés. Les gros calculs pour lesquels on veut une réponse en temps réel, c’était son cœur de métier !

Stimuler les ventes en temps réel

Le succès a été immédiat. En Belgique et plus encore à l’étranger. dgenious réalise 50 % de son chiffre d’affaires en France, un pays très évolué en matière de retail. dgenious -labellisé par la Fédération Belge de la Franchise- compte des clients de toutes tailles. Ainsi, le suisse Eldora : 260 restaurants, 13 millions de repas servis chaque année. Mais aussi  200 bases de données et 750 terminaux en points de vente. Et une difficulté majeure : la récupération intégrale des données, là où précisément elles sont générées. dgenious a permis de collecter toutes les données, de les remonter et de les consolider au format qui leur est adapté.

Aujourd’hui, les managers de restaurants sont en mesure de stimuler les ventes des serveurs sur base de chiffres et d’analyses objectives et régulières. Les data des restaurants par article et par serveur sont automatiquement réconciliées, mises à jour en temps réel puis envoyées aux managers des restaurants. Ces derniers sont en mesure de stimuler les ventes du personnel en salle sur base de chiffres et d’analyses objectives et régulières.

D’une manière générale, avec ce système, un franchisé verra uniquement les données de vente et de stock de ses points de vente. De son côté, un responsable logistique verra les commandes et les données de stock de tout un pays, mais sans pouvoir accéder aux ventes ou aux conditions commerciales. Un responsable du réseau ou un chef de produit pourra préparer un rapport et le partager avec des catégories d’utilisateurs (tous les franchisés et tous les responsables logistiques) et est assuré que chacun n’aura accès qu’au périmètre de données approprié. 

Spécialiste du retail… et non un acteur de la BI

dgenious va chercher dans le côté pur de la data. Pour une chaîne de pharmacies, dgenious répond à des questions du genre «Comment trouver de nouveaux clients et où aller les chercher ?», «Comment puis-je  améliorer mes actions?», «Comment faciliter la gestion de mes inventaires?», «Doit-on envisager une adaptation des pricings pour vendre encore plus ?», «Quelle est l’évolution des prix en fonction des promotions en cours ? ou bien encore «Quand recommander tel ou tel produit ?» en monitorant les stocks existants et en fonction des ventes réelles.

«C’est la pertinence de telles questions qui fait la différence, estime Gaëlle Helsmoortel. dgenious se présente comme un spécialiste du retail et non comme un acteur de la BI. Si le coeur repose effectivement sur des algorithmes, le volet technologique est simplifié. La solution est proposée en mode SaaS dans le cloud. Parfaitement paramétrée, la solution peut être opérationnelle au bout d’un mois à peine

L’avenir ? Une expansion de l’offre, notamment à l’international. La scale-up profitera sous peu du réseau de Databoost’R, l’accélérateur de Micropole. Le spécialiste de l’analytique extrême va pouvoir lui partager son expertise tant dans les plates-formes technologiques que dans le domaine du retail où il a déjà accumulé de belles références.