La gestion du quotidien nuit à la transformation digitale

par | Fév 2, 2017 | Expérience | 0 commentaires

Le personnel IT passe 30% de son temps à répondre à des nouvelles demandes de service et à résoudre des problèmes… et seulement 15% à l’innovation, a chiffré .

Le rapport de Dimension Data sur la manière dont l’optimisation des opérations informatiques stimule la transformation numérique est sans appel : le personnel IT consacre à peine 15% de son temps à l’innovation technologique, alors que celle-ci est devenue incontournable du fait de l’exigence d’amélioration de l’engagement des clients, de l’adoption de l’internet des objets et de l’impératif d’exploiter au mieux les données collectées et leur analyse…

Pour , Managing Director, Dimension Data Belgium, le message est clair : les entreprises dont le modèle économique IT n’évolue pas pourraient manquer d’importantes opportunités à l’avenir.«Les organisations perspicaces savent que si elles ne se concentrent pas sur l’efficacité aujourd’hui, elles pourraient manquer de grandes opportunités dans le futur.»

La situation tient du paradoxe. Au cours de la dernière décennie, la technologie a permis des rendements soutenus : de la réduction des coûts au redéploiement du travail, contribuant à des opérations rationalisées qui répondent aux attentes des actionnaires. Pourtant, avec l’avènement de l’ère digitale, l’efficacité seule ne suffit plus. Les activités IT doivent soutenir la réalisation de nouvelles initiatives numériques et offrir une infrastructure informatique à disponibilité élevée pour satisfaire les attentes des utilisateurs finaux. Ce qui requiert une optimisation informatique durable qui produit de meilleurs accords de service, des rendements plus élevés, et une infrastructure plus performante, tout en minimisant les risques d’interruption du système. Bien sûr, libérer des ressources pour l’innovation reste un défi.

Alors que les organisations sont conscientes qu’elles doivent faire évoluer leurs activités IT de manière à les rendre plus stratégiques et moins tactiques, en interne, la plupart des équipes informatiques et de développement éprouvent des difficultés à faire face. En effet, la majorité des entreprises ayant participé à l’enquête admettent qu’elles contrôlent et ajustent leur IT de façon décousue, seulement 14% d’entre elles estimant que leur infrastructure est prête pour la numérisation.

Selon le rapport, 20% seulement des organisations affirment avoir complètement automatisé et optimisé leur infrastructure, alors qu’une majorité est en route vers l’automatisation, mais n’a pas encore atteint cet objectif. 9% n’ont pas d’automatisation; 13% ont une automatisation limitée; 32% ont un niveau moyen d’automatisation et d’orchestration et 25% sont hautement automatisées.

Pour Pierre Dumont, les raisons de ces retards chez certaines sociétés IT sont dues au budget, à l’expérience ou à la compétence. «Une transformation digitale réussie repose sur le savant mélange des personnes, des processus et des outils. Toutefois, les plateformes d’automatisation des services IT sont coûteuses et prennent du temps à développer et à intégrer dans des environnements IT hybrides.»

Recevez les prochains articles par email, tous les mardi

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
La gestion du quotidien nuit à la transformation digitale
Titre
La gestion du quotidien nuit à la transformation digitale
Description
Le personnel IT passe 30% de son temps à répondre à des nouvelles demandes de service et à résoudre des problèmes... et seulement 15% à l’innovation, a chiffré Dimension Data.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo