Orange Bank, la banque «apprenante». Lancement le 6 juillet

par | Avr 20, 2017 | Business | 0 commentaires

Orange Bank, première offre bancaire «phygitale». L’opérateur télécom, qui en est à l’origine, espère conquérir 2 millions de clients d’ici à dix ans.

Conçue «mobile first» (100% des opérations seront réalisables depuis l’application mobile, dont l’ouverture du compte), Orange Bank, la néo-banque s’appuiera aussi sur 140 boutiques existantes de l’opérateur télécom -un millier de collaborateurs ont obtenu l’agrément pour devenir conseillers bancaires. Orange Bank débutera ses activités le 6 juillet.

Pour , président d’Orange, la révolution bancaire viendra du smartphone avec lequel, outre la , on envoie des mots, des photos et des vidéos… et avec lequel, pour l’été, on enverra des euros ! Orange Bank cherche à se démarquer en misant tant sur le physique que sur le numérique, mais aussi en fournissant des services en temps réel. «En 2017, il n’est pas normal, lorsqu’on réalise une opération bancaire le samedi, qu’on ne la voit apparaître sur son compte que le mardi suivant !», s’exclame Stéphane Richard. L’engagement est pris : les opérations réalisées seront affichées en quasi temps réel sur le relevé de compte, depuis l’application ou le site Web qui est désormais en ligne.

Et Stéphane Richard de présenter Orange Bank comme une offre de rupture. Ainsi, les clients pourront régler sans contact des achats d’un montant maximum de 300 EUR (plafond journalier de 600 EUR). En cas de perte, les clients d’Orange Bank pourront aussi bloquer temporairement leur carte bancaire depuis l’application mobile -à l’instar de C-ZAM, la nouvelle carte bancaire de Carrefour

Pour se distinguer des autres acteurs, l’opérateur mise encore sur l’intelligence artificielle afin de créer une relation client «sans pause». Pour ce faire, Orange Bank exploitera les capacités cognitives de d’IBM Watson. Depuis l’application mobile et le site internet, les clients pourront échanger 24 heures sur 24 avec un assistant virtuel. «Plus vous échangerez, plus il vous connaîtra !», assure le nouveau banquier.

Aujourd’hui, le chatbot serait en mesure d’appréhender une centaine de situations du quotidien bancaire. Au fil d’une discussion, il est par exemple capable de renseigner un client sur ses plafonds autorisés et d’augmenter seul ce plafond de manière temporaire. L’assistant virtuel peut aussi conseiller un client sur la contraction d’un crédit selon son épargne et pré-remplir certains formulaires. «L’assistant virtuel anticipera vos dépenses en fonction de votre historique et pourra vous recommander d’épargner; il est même capable de comprendre vos émotions avec un système de reconnaissance de mots clés…» En cas de besoin, «l’intelligence artificielle passera le relais à une équipe d’experts constituée d’une centaine de collaborateurs du centre de relation clients», indique encore l’opérateur. Ces conseillers seront, pour leur part, accessibles dans des créneaux horaires plus classiques : de 08:00 à 20:00, du lundi au samedi.

L’offre devrait au fil du temps s’étoffer avec des services de crédit et d’assurance, mais aussi via des collaborations nouées avec des start-up, l’ouverture des API de l’opérateur et l’écoute des clients. «Orange Bank place les utilisateurs au cœur de son fonctionnement. Chaque nouvelle offre sera éprouvée et améliorée grâce à nos clients et à  l’agilité de nos équipes. Il s’agit de la première banque apprenante», se targue le dirigeant.

Orange Bank ne part pas les mains vides. La néo-banque peut capitaliser d’une part sur une base existante qui dépasse 20 millions de clients, d’autre part sur «notre réseau, le et les données. A ce propos notre philosophie est que les données appartiennent au client», ajoute Stéphane Richard qui évoque une possibilité d’ «opt-out».

 

Recevez les prochains articles par email, tous les mardi

Dans solutions Magazine d’octobre

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : Hybrid Cloud , Pc - Tablet - Smartphone, ERP... and Cloud - Mobility - Social Media.

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 
 

Kompass
Sommaire
Orange Bank, la banque «apprenante». Lancement le 6 juillet
Titre
Orange Bank, la banque «apprenante». Lancement le 6 juillet
Description
Orange Bank, première offre bancaire «phygitale». L'opérateur télécom, qui en est à l'origine, espère conquérir 2 millions de clients d'ici à dix ans.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo