Nathanaël Ackerman : AI4Belgium a trouvé son pilote !

Juin 27, 2019 | Al, Lastet news | 0 commentaires

Après avoir créé et dirigé le Hub France IA, Nathanaël Ackerman prend les commandes de AI4Belgium. Le hub national pour l’intelligence artificielle se met en place.

A la mi-mars, AI4Belgium Coalition lançait officiellement un hub national pour l’intelligence artificielle. Pour préparer la Belgique à l’intelligence artificielle, les ministres De Croo et De Backer avaient réuni autour de la table une quarantaine d’experts du monde académique et du monde de l’entreprise, des start-ups et des gouvernements, qui ont demandé l’élaboration d’un plan AI. Aujourd’hui, AI4Belgium a trouvé son pilote : Nathanaël Ackerman.

Après avoir créé et dirigé le Hub France IA, Nathanaël Ackerman prend donc les commandes de AI4Belgium en qualité de General Manager. Centralien et diplômé de l’École polytechnique de Bruxelles, il a entamé sa carrière en tant qu’enseignant-chercheur. Ancien Business Development Manager chez Audaxis, fondateur de la société Axtan, il fut aussi, en France, le conseiller Innovation et Intelligence Artificielle au Secrétariat d’Etat au Numérique et à l’Innovation.

Un croisement d’expériences

Mission ? «Mobiliser tous les acteurs belges du monde économique et académique afin qu’ils puissent mieux se connaître et, surtout, agir de concert à un moment où le secteur de l’AI est en plein bouillonnement», résume Nathanaël Ackerman. La structure AI4Belgium se veut à la fois une plateforme d’échanges, de réflexion et, plus encore, de projets communs.

Nathanaël Ackerman : « Je me suis donné six mois. Le temps nous est compté, la compétition est tout simplement… féroce !»

A côté d’un «think tank», un «do tank» de groupes d’action comprenant différentes thématiques «business» (mobilité, industrie 4.0, ville intelligente, santé, services publics …) permettra à ces acteurs de mettre en place ensemble des nouveaux produits et services. C’est du croisement des expériences menées par tous ces acteurs dans l’AI que pourront naître des outils bénéfiques à l’ensemble de cet écosystème en devenir, assure le nouveau General Manager. 

La structure est solide. Pour rappel, la coalition est constituée par la fédération sectorielle Agoria et le gouvernement fédéral (BoSa) ainsi que par quatre centres régionaux d’intelligence artificielle (The Beacon en Flandre, DigitYser et BeCentral à Bruxelles et Réseau IA en Wallonie). BNKVI (association du Benelux pour l’intelligence artificielle) complète le consortium actuel, qui est amené à intégrer d’autres partenaires.

«La structure harmonisera les forces en présence, que ce soient des start-up, de grands groupes ou encore des laboratoires de recherche, pour leur donner une dynamique commune et leur permettre de collaborer efficacement, poursuit Nathanaël Ackerman. AI4Belgium permettra aux start-up labellisées d’attirer plus facilement l’œil des investisseurs internationaux et de faire décoller leurs levées de fonds»

L’union fait la force

Parmi ses nombreux projets, la sensibilisation des jeunes publics et la formation. AI4Belgium va notamment dispenser des formations, créer un baromètre mesurant le développement du secteur en Belgique et au niveau international. Prochaine étape : «Une alliance, non plus nationale mais européenne, complète Nathanaël Ackerman. C’est la seule manière de pouvoir rivaliser avec les pays asiatiques et l’Amérique du Nord.» L’union fait la force. AI4Belgium le prouvera en passant outre les clivages entre régions, mais aussi les différences entre secteur privé et secteur public.

Pour tout cela, il faut évidemment de l’argent. L’AI4Belgium Coalition estime que d’ici 2030, un investissement d’un milliard EUR minimum sera nécessaire pour atteindre les objectifs. Pour l’organisation même, un budget de trois à cinq cent mille euros devrait permettre d’avancer. «Pour l’heure, je m’occupe de la gouvernance à mettre en place, je veille aussi à développer l’agenda, l’organisation d’événements et de missions à l’étranger. Je me suis donné six mois. Le temps nous est compté, la compétition est tout simplement… féroce !» 

Ces articles parlent de "Artificial Intelligence"

Artificial Intelligence, Deep Learning, Machine Learning

Follow this topic

Summary
Nathanaël Ackerman : AI4Belgium a trouvé son pilote !
Article Name
Nathanaël Ackerman : AI4Belgium a trouvé son pilote !
Description
Après avoir créé et dirigé le Hub France IA, Nathanaël Ackerman prend les commandes de AI4Belgium. Le hub national pour l'intelligence artificielle se met en place.
Author
Publisher Name
Solutions Magazine
Publisher Logo