COBOL : moderniser plutôt que remplacer !

Mar 3, 2020 | Data Center, Latest | 0 commentaires

Face aux départs d’experts et aux migrations de charges de travail vers le cloud hybride, les entreprises préfèrent «moderniser» plutôt que de «remplacer» l’existant.

Moderniser pour s’adapter aux enjeux actuels. Telle est la conclusion de l’édition 2020 de l’enquête de Micro Focus. 63 % des profils techniques interrogés privilégient ce choix. De toute façon, maintenir l’existant (48 %). Au pis, remplacer ou désactiver ces applications (36 %). Des millions de lignes de code écrites en Cobol constituent toujours le cœur d’applications stratégiques de grands groupes.

La modernisation visant à transformer les environnements IT et à mettre en œuvre des changements métiers critiques peut prendre diverses formes. Ainsi, 53 % des répondants prévoient de moderniser leurs applications et d’intégrer des systèmes COBOL. En parallèle, 37 % modernisent leurs processus et 38 % ont investi dans des projets de modernisation de leurs infrastructures. 

COBOL, au cœur des stratégies de modernisation

Pas question de tout changer ! 92 % des répondants estiment que les applications de leur organisation basées sur COBOL sont stratégiques -ils étaient 84 %  en 2017… Le changement se poursuit avec l’alignement stratégique des systèmes COBOL grâce aux technologies modernes : 42 % des répondants considèrent le cloud comme une plateforme centrale et viable pour leurs projets métier, contre 30 % seulement en 2017. À mesure que l’environnement IT change, la technologie COBOL reste un composant vital des nouveaux écosystèmes. De plus, son évolution continue s’impose comme un vecteur clé du changement IT et métier.

Les systèmes basés sur COBOL jouent un rôle stratégique

Concernant les projets COBOL de leurs entreprises pour 2020, 63 % des répondants indiquent avoir prévu de moderniser leurs systèmes/applications en se concentrant sur la fonctionnalité et les processus. Une tendance confirmée par le fait que la taille de la base de code applicative moyenne est passée de 8,4 millions à 9,9 millions entre 2017 et 2020, ce qui témoigne bien des activités d’investissement, de réutilisation et d’extension à l’échelle des systèmes métier centraux. 

COBOL, le sexagénaire, au mieux de sa forme ! Grâce à la lisibilité, à l’adaptabilité et à la portabilité de sa conception initiale, le langage offre une valeur ajoutée considérable aux entreprises et s’impose comme une solution fiable qui continuera d’évoluer et de prospérer, conclut Micro Focus.

 

Ces articles parle de "Data Center"

Infrastructure, Servers, Network, Storage

Follow this Topic

Summary
COBOL : moderniser plutôt que remplacer !
Article Name
COBOL : moderniser plutôt que remplacer !
Description
Face aux départs d’experts et aux migrations de charges de travail vers le cloud hybride, les entreprises préfèrent «moderniser» plutôt que de «remplacer» l’existant.
Author
Publisher Name
Solutions Magazine
Publisher Logo