Le GDPR fait reculer le sourcing IT. Transfert de budget

par | Avr 27, 2018 | Business | 0 commentaires

Tout pour le GDPR ! Le nouveau règlement européen attire les budgets. La tendance est très nette. Le sourcing traditionnel connait un ralentissement de 20%.

L’édition du 1er trimestre 2018 de l’EMEA ISG Index, publiée par ISG, révèle que le marché du sourcing en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, a nettement ralenti au premier trimestre 2018. Les entreprises concentrent, en effet, leur attention sur les préparatifs liés à la conformité au GDPR.

Le EMEA ISG Index révèle, en effet, que la valeur annuelle des contrats du marché combiné de la région EMEA au premier trimestre, estimée à 3 milliards EUR, est en recul de 20% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette baisse s’explique par une forte chute de la valeur des contrats de sourcing traditionnel : – 40% malgré une baisse de seulement 3% du nombre total de contrats signés.

Contrairement au sourcing traditionnel, le sourcing as-a-service progresse lui de 40% par rapport à l’année précédente. La valeur annuelle des contrats as-a-service atteint son plus haut niveau jamais enregistré dans la région :1,4 milliard d’euros. Elle représente 46% du marché régional en valeur. Cette progression s’explique surtout par la demande de prestations IaaS. Sur les 12 mois, la valeur annuelle des contrats IaaS a progressé de 48% par rapport à la période précédente surpassant largement l’augmentation de 13% des contrats Software-as-a-Service (SaaS).

Un record au niveau mondial

Á l’échelle mondiale, le marché combiné atteint un niveau record de 9,8 milliards EUR au premier trimestre 2018, porté par les 40% de croissance du secteur as-a-service, dont la valeur annuelle des contrats se chiffre à 4,7 milliards EUR. Ce résultat trimestriel élevé pour le sourcing as-a-service dépasse de loin les 3 à 3,5 milliards enregistrés au cours de trois des quatre derniers trimestres, et multiplie quasiment par deux la valeur annuelle des contrats constatée il y a seulement deux ans.

Tous secteurs d’industrie confondus dans la région EMEA, la valeur annuelle des contrats as-a-service a progressé au cours des 12 derniers mois. A l’inverse, tous les secteurs affichent une valeur annuelle des contrats de sourcing traditionnel en baisse, à l’exception du secteur des produits de grande consommation. Le secteur des services financiers atteint 2,9 milliards EUR au cours des 12 derniers mois, en légère baisse par rapport à la période précédente. La valeur du sourcing as-a-service progresse de 45% au cours de la période, tandis que celle du sourcing traditionnel baisse de 16%.

La valeur annuelle des contrats dans le secteur de la fabrication poursuit son lent déclin. A 1,75 milliard EUR, elle est en recul de 11% par rapport à la période précédente, mais la valeur annuelle des contrats as-a-service, elle, progresse de 38%. Le secteur des télécoms et des médias, avec une valeur annuelle des contrats d’1 milliard d’euros au cours des 12 derniers mois, enregistre sa plus forte baisse, de 46% par rapport à la période précédente, malgré une progression de 32% de la valeur annuelle des contrats as-a-service.

 

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
Le GDPR fait reculer le sourcing IT. Transfert de budget
Titre
Le GDPR fait reculer le sourcing IT. Transfert de budget
Description
Tout pour le GDPR ! Le nouveau règlement européen attire les budgets. La tendance est très nette. Le sourcing traditionnel connait un ralentissement de 20%.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo