82% des entreprises comptent au moins 10 copies de n’importe quelle donnée. Dont coût. part en guerre avec eCDM

Extension du portefeuille Copy Data Management, eCDM vise lutter contre la prolifération des , réduire les coûts de stockage et gérer les multiples copies de mêmes . eCDM offre aux clients la possibilité de moderniser leur stockage grâce à la découverte, l’automatisation et l’optimisation des copies de . 

La prolifération de copies de fichiers est pour bon nombre d’entreprises un véritable cancer de la gestion de documents. Selon le cabinet IDC, 82% des entreprises comptent au moins 10 copies de n’importe quelle donnée; elles dépensent inutilement pour stocker des données au mauvais endroit ou dont elles n’ont plus besoin…

Disponible pour les baies all flash et XtreamIO, mais aussi les systèmes Data Domain, e-CDM doit permettre de résoudre le problème de copie de données. EMC mise pour cela sur trois leviers : optimiser l’efficacité de l’infrastructure (dénombrement exact du nombre de copies, consolidation des copies dans la bonne unité de stockage), mettre un place le meilleur équilibre possible entre contrôle et autonomie (permettre aux propriétaires d’applications de créer et d’accéder nativement aux copies, proposer une surveillance globale des données). Sans oublier de répondre aux enjeux en termes de niveaux de services attendus dans l’entreprise.

En complément d’eCDM, EMC a présenté également un service analytique à la demande, Enterprise copydata analytiques (eCDA) qui va fournir des indicateurs et des recommandations pour gérer plus efficacement les copies de données.

Sommaire
EMC eCDM contre la prolifération des données
Titre
EMC eCDM contre la prolifération des données
Description
82% des entreprises comptent au moins 10 copies de n'importe quelle donnée. Dont coût. EMC part en guerre avec eCDM
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo