en 2018, un bel exercice… finalement

par | Jan 30, 2019 | Business | 0 commentaires

Développement favorable du chiffre d’affaires en 2018. Derrière le commentaire officiel, une belle reprise, surtout en fin d’exercice. Econocom privilégie la génération de cash.

Chiffre d’affaires de 2 846 millions EUR, en hausse de 8,0 % dont 2,7 % en organique. Chahuté en Bourse à la fin du printemps dernier, Econocom se redresse. , fondateur du groupe et à nouveau président et CEO, renoue avec la croissance.

Le chiffre d’affaires de l’activité Technology Management & Financing (TMF) atteint 1 356 millions EUR, en baisse limitée de 1,6 %, après une forte croissance sur les deux précédentes années (+9,5 % par an en organique). La base de comparaison était particulièrement élevée au quatrième trimestre (+28 % au Q4 2017) et le groupe a été sélectif et a privilégié la génération de trésorerie.

Le chiffre d’affaires de l’activité Services progresse de 15,5 % à 1 042 millions EUR. La croissance organique de 5,4 % a été portée par les services d’intégration, de mobilité et la sécurité, ainsi que par les services d’externalisation, dans un contexte de strict contrôle des coûts.

Le chiffre d’affaires de Products & Solutions s’établit à 448 millions d’euros, en hausse de 26,8 % dont 9,5 % en organique. L’activité tire bénéfice de son positionnement sur les solutions «orchestrées» combinant design, procurement de matériels, services et le cas échéant le financement.

Bonne trésorerie et réduction de dette

Le résultat opérationnel courant atteint 115 millions EUR pour l’année 2018. La rentabilité des activités s’est comme prévu fortement améliorée au second semestre grâce à la croissance et une bonne maîtrise des coûts.

La dette financière nette du groupe ressort à environ 250 millions d’euros au 31 décembre 2018, en baisse par rapport à fin 2017 (279 millions EUR) et en forte réduction par rapport à fin juin 2018 (395 millions EUR). Le ratio de dette nette / EBITDA s’établit à 1.6x sur 12 mois.

La bonne génération de trésorerie opérationnelle ainsi que la réduction du besoin en fonds de roulement dans l’ensemble du groupe a plus que compensé les investissements dans la captive EDFL, la poursuite des opérations de M&A et la politique de retour à l’actionnaire (remboursement de prime d’émission et rachat d’actions).

Le groupe ambitionne de réaliser sur l’ensemble de l’année 2019 un résultat opérationnel courant de 128 millions EUR à périmètre constant. En 2019, la nouvelle direction sera particulièrement attentive à la génération de trésorerie ainsi qu’au maintien d’une forte discipline sur la gestion des coûts.

«Le deuxième semestre 2018 et en particulier la fin d’année ont vu une mobilisation remarquable des équipes qui nous a permis de dépasser largement notre objectif de dette nette et d’augmenter ainsi nos marges de manœuvre financières et stratégiques, relève Jean-Louis Bouchard. Econocom est prêt pour une nouvelle phase de croissance sur un marché du digital toujours porteur»

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
Econocom en 2018, un bel exercice... finalement
Titre
Econocom en 2018, un bel exercice... finalement
Description
Développement favorable du chiffre d'affaires en 2018. Derrière le commentaire officiel, une belle reprise, surtout en fin d'exercice. Econocom privilégie la génération de cash.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo