Le média qui explore la transformation digitale

Computerland : NetApp un jour, NetApp toujours

Nov 21, 2019 | Data Center, Lastet news | 0 commentaires

D’une génération à l’autre. Computerland vient de moderniser sa plate-forme NetApp. A la clé, des économies substantielles et des performances de premier plan.

Dix baies, 240 disques au total : la maintenance de la plate-forme devenait de plus en plus difficile. Voici plus d’une décennie que Computerland s’appuie sur la technologie NetApp pour soutenir ses services et solutions. Le prestataire de service vient d’abandonner sa plate-forme NetApp FAS8040 pour un nouveau cluster A300 à 4 nœuds pour le site de production et un FAS2650HA pour le site de secours. Ce qui s’est traduit non seulement par de meilleures performances, mais aussi par d’importantes économies.

«En pratique, nous utilisions trois baies, uniquement pour le stockage, ce qui est beaucoup, explique Patrick Keutgen, Platform Cluster Manager, Computerland. Nous sommes passés de 100 unités de rack à 18 et, en plus, la consommation d’énergie des disques mécaniques ne cessait d’augmenter. Enfin, nous voulions introduire une nouvelle technologie de disque SDD pour améliorer les performances et réduire la latence…»

Computerland est une société de services informatiques basée au Luxembourg et en Belgique francophone. L’entreprise emploie environ 220 personnes sur cinq sites différents (Alleur, Courtrai, Gosselies et Mamer). «Nous offrons un large éventail de services, avec lesquels nous couvrons les besoins informatiques des petites et moyennes entreprises, poursuit Patrick Keutgen. Nous proposons des services en matière de cloud, d’infrastructure, de support 24/7, de logiciels ERP/CRM, d’e-business, d’audit et de conseil, de services gérés et de sécurité. Nous gérons également un large portefeuille de clients PME via des contrats d’assistance spécifiques.» 

Aucun temps d’arrêt

A lui seul, le service IaaS héberge plus de 1500 machines virtuelles. «L’infrastructure prend également en charge d’autres services, tels que les solutions BaaS qui consomment des ressources de stockage. Avec cette charge, il était presque impossible de lancer un Snap Mirror, la production en aurait été affectée. Nous ne pouvons nous permettre aucun temps d’arrêt, d’autant plus que nous servons des clients internationaux.» Computerland connaît d’ailleurs une latence accrue, en particulier pendant les pics de production ou lorsque certains clients, surtout dans le domaine de la recherche, ont besoin de beaucoup d’énergie à certaines périodes. Tout ceci a convaincu l’entreprise d’opter pour une nouvelle plate-forme moderne.

Patrick Keutgen : “Nous n’avons pas hésité à choisir NetApp. Nous avons constamment investi dans la formation et la certification de nos équipes après-vente et avant-vente…”

Après avoir évalué différentes possibilités, Computerland a choisi un cluster A300 à 4 nœuds pour le site de production et un FAS2650HA pour le site de secours. L’A300 est une solution 100 % flash, tandis que le FAS2650HA est une plate-forme hybride avec stockage sur disque et flash. «Nous n’avons pas hésité à choisir NetApp. Nous avons constamment investi dans la formation et la certification de nos équipes après-vente et avant-vente. Ce qui veut dire, aussi, que nous disposons de compétences étendues. De plus, les solutions NetApp ne nous ont jamais déçues. Au contraire, elles ont toujours été un facteur de différenciation sur notre marché. Le choix de NetApp s’est donc imposé.»

Plus de performances, plus de flexibilité

Une fois le nouveau système installé,  Computerland l’a intégré au cluster existant pour pouvoir déplacer simplement les machines virtuelles à travers l’hyperviseur. Pendant ce temps-là, les LUN et CIFS étaient transférés d’un nœud à l’autre. Tout cela s’est fait simplement, insiste Patrick Keutgen.

«Nous disposons aujourd’hui d’un système moderne et très stable qui offre les bonnes performances, notamment grâce à la technologie SSD. Nous avons beaucoup gagné en flexibilité. Nous pouvons notamment déplacer facilement les machines virtuelles. De même, la gestion a été simplifiée. Et nous ne faisons qu’utiliser les outils standard embarqués de NetApp !»

Qui plus est, la nouvelle plate-forme offre d’importantes économies d’énergie et d’espace. A elles seules, les économies d’énergie s’élèvent à près de 300 %. «La prochaine étape consistera à étendre notre proposition cloud sur Microsoft Azure, ajoute Patrick Keutgen. Nous prévoyons de tester les solutions NetApp disponibles pour cette plate-forme de cloud public, qui offre aux clients une foule de nouvelles fonctionnalités…»

Ces articles parle de "Data Center"

Infrastructure, Servers, Network, Storage

Follow this Topic

Summary
Computerland : NetApp un jour, NetApp toujours
Article Name
Computerland : NetApp un jour, NetApp toujours
Description
D'une génération à l'autre. Computerland vient de moderniser sa plate-forme NetApp. A la clé, des économies substantielles et des performances de premier plan.
Author
Publisher Name
Solutions Magazine
Publisher Logo