Stratégie « first» pour Euronext. aux avant-postes

par | Juin 26, 2018 | Expérience | 0 commentaires

Euronext s’apprête à migrer son informatique dans le cloud, adoptant notamment AWS afin de porter son data lake. L’heure est au cloud hybride. Et la stratégie est «cloud first» !

AWS RedShift pour le data lake d’Euronext, plus Glacier pour le stockage des données et Apache Spark sur Amazon EMR, la plateforme de cluster gérée qui simplifie l’exécution des infrastructures de données massives… avant une extension. Désormais, la stratégie d’Euronext est «cloud first». Et AWS est aux avant-postes.

Dans un secteur hautement régulé, mais aussi très exigeant an termes de performances, le choix peut -encore- surprendre. En effet, si aujourd’hui, la plateforme transactionnelle d’Euronext traite quotidiennement 1,5 milliard de messages, ceux-ci étant stockés dans une base de données dont la plus grande table représente 400 milliards d’enregistrements, tout porte à croire que les volumes ne feront que croître. En outre, l’intégrité des données est essentielle sur cette plateforme : impossible de perdre un seul ordre, un seul message.

Le cloud, scénario initialement écarté

C’est bien là tout l’enjeu. A écouter Euronext, dans une démarche analytique cette volumétrie était devenue un frein, une contrainte aussi pour aller vers des algorithmes d’intelligence artificielle. Il fallait du temps, trop de temps, pour ne serait-ce qu’analyser les événements de la journée. De même, il était devenu difficile de créer de nouveaux environnements de travail pour les data scientists… Une transformation s’imposait. Plusieurs scénarios ont été analysés. Et celui du cloud… initialement écarté compte tenu de la criticité de l’activité, mais aussi pour des raisons culturelles.

La démarche sera pourtant poursuivie. L’analyse confirmera qu’il est possible, tant pour l’infrastructure elle-même que pour la sécurité et la conformité, de franchir une étape décisive tout en maintenant les données en zone euro avec encryption de bout en bout, en étant conforme au GDPR, d’obtenir plus de puissance et de capacité à un coût de possession inférieur aux alternatives envisagées en parallèle. Enfin, dans l’environnement AWS, Euronext allait pouvoir accéder à un catalogue de services et d’innovations qui ne lui aurait pas été accessible dans les autres scénarios.

Oui à une migration. Mais partielle. Pas question de toucher à la plateforme transactionnelle. L’option hybride est donc privilégiée, à travers laquelle un certain nombre d’applications, dont la plateforme transactionnelle, serait maintenu sur ses propres serveurs. Il s’agissait aussi de tenir compte de limites propres au métier : le protocole UTP MD utilisé pour diffuser les données boursières n’est pas encore optimisé pour le cloud…

Stratégiquement «cloud first»

La plateforme créée met en œuvre Amazon Redshift ainsi que Apache Spark sur Amazon EMR, les données étant archivées sur Amazon Glacier. L’architecture a permis aux data scientists de conserver leurs outils analytiques, dont SAS et Talend, ce qui leur a évité d’avoir à reconstruire et redéveloper toutes leurs analyses. De plus, ils ont aussi accès aux divers outils d’analyse AWS, dont QuickSight, Jupyter Notebook sur Amazon EMR et enfin Athena pour le requêtage SQL.

Désormais, une console analytique peut être configurée en une journée seulement. Plus important encore, le rythme des analyses va s’accélérer. Euronext est passé d’une analytique J+1 à une analytique quasi-temps réel, une performance nécessaire dans la compréhension des marchés, de la dynamique des clients, de leurs interactions.

Et, désormais, d’adopter une approche «cloud first». Ce qui veut dire, encore, que le cloud n’est plus une option, mais sera choisi ab initio. A chaque renouvellement d’application ou nouveau déploiement, le département ICT aura à justifier pourquoi celle-ci n’irait pas dans le cloud…

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
Stratégie «cloud first» pour Euronext. AWS aux avant-postes
Titre
Stratégie «cloud first» pour Euronext. AWS aux avant-postes
Description
Euronext s'apprête à migrer son informatique dans le cloud, adoptant notamment AWS afin de porter son data lake. L’heure est au cloud hybride. Et la stratégie est «cloud first» !
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo