dans le d’, avec

par | Avr 3, 2019 | Business, Cloud | 0 commentaires

Volkswagen choisit AWS, en particulier AWS IoT, pour bâtir sa plateforme cloud. Un Data Lake va compiler les données des 122 usines…

Volkswagen Industrial Cloud. C’est le nom de la plate-forme de production numérique basée sur AWS (Amazon Web Services) pour transformer les processus de fabrication et de logistique du constructeur allemand. Objectif : collecter, organiser et analyser les données, en temps réel, provenant des ateliers de 122 usines à travers le monde afin d’augmenter l’efficacité et la disponibilité de l’usine, d’améliorer la flexibilité de la production et d’augmenter la qualité des véhicules. A terme, Volkswagen Industrial Cloud connectera plus de 30.000 installations et quelque 1.500 fournisseurs et partenaires de sa chaîne d’approvisionnement mondiale. Plus tard, Volkswagen envisage même de proposer son cloud industriel comme plateforme pour d’autres partenaires.

Volkswagen utilisera notamment la suite de services AWS IoT, notamment AWS IoT Greengrass, AWS IoT Core, AWS IoT Analytics et AWS IoT SiteWise. Volkswagen créera également un Data Lake basé sur S3 (Amazon Simple Storage Service) pour analyser les données pour l’ensemble de l’entreprise, l’ambition étant d’améliorer les prévisions et de rationaliser les opérations en identifiant les lacunes dans la production et les gaspillages.

Volkswagen utilisera par ailleurs AWS SageMaker, un service entièrement géré qui offre aux développeurs et aux spécialistes des données la possibilité de créer, former et déployer rapidement des modèles d’apprentissage automatique afin d’optimiser le fonctionnement des machines et équipements de toutes ses usines; les algorithmes seront exploités pour optimiser le fonctionnement des machines et des équipements dans toutes ses usines. De même, Volkswagen prévoit d’utiliser AWS Outposts -la version on-premise des services AWS- pour les applications pour lesquelles la latence est critique.

Dans ce projet, Siemens jouera un rôle clé en assurant l’intégration des machines et des équipements de différents fabricants. Par ailleurs, Siemens et les fournisseurs de machines et d’équipements développeront des applications à partir de la plateforme IoT MindSphere intégrée au cloud industriel de Volkswagen. Il pourra, par exemple, s’agir d’applications prédictives pour la maintenance des machines qui pourront être déployées dans toutes les usines Volkswagen via le cloud.

Cet énorme projet n’est pas la seule initiative récente de Volkswagen dans le domaine du cloud. En septembre dernier, l’industriel signait un accord avec pour faire d’Azure la plate-forme de son projet de cloud automobile et de services automobiles connectés. A partir de 2020, le géant allemand prévoit de produire plus de cinq millions de nouveaux véhicules par an, entièrement connectés. A l’avenir, ses véhicules deviendront des hubs mobiles de l’Internet des objets reliés via la cloud.

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC