Véhicules autonomes : la confiance s’érode

par | Jan 24, 2019 | Expérience | 0 commentaires

43% des consommateurs belges craignent que les véhicules autonomes ne seront pas sûrs, a chiffré . Et attendent un surplus réglementaire.

L’intérêt des consommateurs pour les véhicules autonomes est à la traîne par rapport au rythme des investissements dans le technologie automobile poussée, résume la «2019 Deloitte Global Automotive Consumer Study».

La confiance des consommateurs dans les véhicules autonomes stagne. En , 43% des répondants à l’enquête ne pensent pas que les véhicules seront sûrs, soit une légère diminution par rapport aux 50% enregistrés en 2018. D’autres marchés marquent également le pas, notamment en Chine, au Japon et en Corée du Sud.

«Une série d’incidents très médiatisés a peut-être contribué à la perte de confiance des consommateurs dans l’étude de cette année, mais on constatera probablement une tendance à plus long terme vers une acceptation progressive. La partie de la population qui se servira de la voiture autonome augmentera dans l’avenir -notamment les personnes âgées, les personnes handicapées et les jeunes», explique Eric Desomer, responsable du secteur automobile chez Deloitte Belgique.

Méfiance, aussi, à propos des capteurs des véhicules connectés qui recensent des informations tant sur les performances du moteur et les statistiques opérationnelles que sur la géolocalisation et le bien-être des occupants. 40% des Belges s’inquiètent du risque que présente la collecte d’informations personnelles par un véhicule connecté et leur partage avec des tiers.

«Les véhicules connectés, électrifiés et autonomes présentent un formidable intérêt pour la société, mais les consommateurs sont susceptibles de n’adopter que lentement ces progrès technologiques à grande échelle, à moins qu’ils améliorent clairement et indiscutablement la sécurité, le coût, le confort et l’expérience du client et qu’ils proviennent d’une marque dans laquelle ils ont confiance », précise encore Eric Desomer.

Enfin, lorsque les consommateurs considèrent l’avenir de l’automobile, ils n’associent pas toujours les technologies émergentes aux constructeurs automobiles traditionnels. En Belgique, les consommateurs qui déclarent faire confiance aux fabricants d’équipements d’origine traditionnels ne cesse de diminuer, 48% en 2018 contre 31% en 2019…

 

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
Véhicules autonomes : la confiance s'érode
Titre
Véhicules autonomes : la confiance s'érode
Description
43% des consommateurs belges craignent que les véhicules autonomes ne seront pas sûrs, a chiffré Deloitte. Et attendent un surplus réglementaire.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo