Teams en panne ce matin… au pire moment

Mar 16, 2020 | Latest, Workplace | 0 commentaires

Avec le confinement imposé par le COVID-19, le cloud computing vit son plus grand test de résistance. Microsoft Teams n’a pas tenu. Un mauvais signal…

Ce lundi matin, les utilisateurs de Microsoft Teams en Europe ont signalé des problèmes majeurs d’accès au service. Une panne qui intervient au plus mauvais moment : des millions de personnes comptant sur la technologie pour les aider à travailler et à étudier à distance.

A 08:58 GMT, 524 utilisateurs signalaient des problèmes de connectivité. Plus des trois quarts des problèmes (77 %) concernaient la connexion au serveur. D’autres utilisateurs ont signalé des problèmes d’envoi et de réception de messages.

Teams n’a tout simplement pas résisté à l’afflux de connexions en simultané depuis l’Europe. Microsoft l’a reconnu. Sur le compte Twitter de Microsoft 365 (document collaboratif, chat, visioconférence, stockage en ligne) , l’éditeur s’est fendu d’une déclaration lapidaire : «Nous sommes en train d’investiguer sur un des problèmes liés à la messagerie de Microsoft Teams». Et de communiquer un numéro de suivi pour la panne.

Au plus mauvais moment

Les réactions sur Twitter n’ont pas tardé. Principales plaintes : le service ne fonctionne pas ou peu depuis plus «d’une heure et demie». Soit depuis le début des heures ouvrées européennes. Alors que les entreprises sont sommées de recourir au télétravail pour continuer leur activité, cette panne ne pouvait pas plus mal tomber. Si l’un des géants du cloud computing n’est pas à l’abri d’un tel souci aux premières heures de télétravail massif, il sera difficile de miser sur la stabilité des entreprises dont les ressources informatiques ne sont pas aussi perfectionnées.

Qui plus est, les rapports suggèrent que de nombreux utilisateurs ont également rencontré des problèmes pour créer de nouvelles équipes, modifier des membres, enregistrer des réunions, partager des écrans, etc.

Bien que le problème sous-jacent soit probablement l’augmentation considérable du nombre de personnes utilisant Teams, le problème sera sans aucun doute aggravé par le fait que de nombreuses écoles adoptent l’enseignement à distance pendant la crise COVID-19.

Teams, victime de son succès

En novembre dernier, le seuil des 20 millions d’utilisateurs quotidiens avait été franchi. Aux côtés de services concurrents tels que Slack, Teams est en train de devenir un outil crucial. Son usage n’est pas limité au travail à domicile. Il intéresse aussi une main-d’œuvre de plus en plus répartie.

Des chiffres récents suggèrent que plus des deux tiers de la main-d’œuvre mondiale travaillent déjà à distance au moins un jour par semaine. Demain, compte tenu du COVID-19, beaucoup plus de personnes travailleront à domicile. Au moins les deux prochains mois. Certains, du coup, ont fait valoir que cela pourrait conduire à un virage permanent vers le travail à distance. Sans doute. A condition, toutefois, que les outils et les technologies permettant de le faire prouvent leur valeur… 

Ces articles parlent de "Workplace"

Teamwork, Collaboration,
Printing

Follow this topic

Summary
Teams en panne ce matin... au pire moment
Article Name
Teams en panne ce matin... au pire moment
Description
Avec le confinement imposé par le COVID-19, le cloud computing vit son plus grand test de résistance. Microsoft Teams n'a pas tenu. Il n'est pas le seul.
Author
Publisher Name
Solutions Magazine
Publisher Logo