Connaissez-vous encore par coeur des numéros de téléphone de première importance ? Vraiment, vous en êtes sûr ? Selon une de , éditeur de logiciels de sécurité, nous serions près de deux sur trois (64% au Benelux) à ne plus nous souvenir du numéro de téléphone de nos enfants, voire notre numéro sur notre lieu de travail (51%). On peut parler d’«effet Google» -l’impact sur notre mémoire de toujours trouver les informations sur Internet.

Kaspersky Lab a interrogé 6 000 consommateurs âgés de 16 ans ou plus dans six pays européens. Et les résultats vont tous dans le même sens : notre incapacité à retenir des informations importantes partant que nous les enregistrons sur nos !

Près de la moitié (43%) des 16-24 ans répondent en outre que leur smartphone contient à peu près tout ce qu’ils doivent savoir ou se rappeler. Environ un tiers d’entre eux ne se souviennent pas du numéro de la personne qui partage leur vie, alors même que seuls quatre sur dix ont oublié celui de l’endroit où ils vivaient durant leur adolescence.

L’étude fait apparaître l’existence de cette amnésie numérique parmi toutes les tranches d’âge et sa répartition serait uniforme entre les deux sexes.

 

Nous confions trop d’informations à nos appareils connectés !

«En soi, le fait d’oublier n’est pas une mauvaise chose. Nous disposons d’une formidable faculté d’adaptation et nous ne nous souvenons pas de tout car ce n’est pas dans notre intérêt. L’oubli devient cependant un handicap lorsqu’il porte sur des informations qu’il nous faut impérativement retenir. Aujourd’hui, nous confions trop d’informations importantes à des appareils connectés, l’accès à Internet nous paraissant aussi stable que celui au réseau d’électricité ou d’eau.»

Dr Kathryn Mills, UCL Institute of Cognitive Neuroscience, London

 

Sommaire
Titre
Quand les smartphones nous font perdre la mémoire
Description
Nous sommes de plus en plus incapables de retenir des informations importantes du fait que nous les enregistrons sur nos smartphones !
Auteur