Recentrage. Craignant un «niveau de risque qui n’est pas acceptable», l’ télécom britannique Colt a décidé d’arrêter les services IT pour se concentrer sur ses cœurs de métiers : les services réseaux, et data centers 22 sites; colocation, salles dédiées, reprise après sinistre…).

La mini-restructuration s’étalera dans le temps -«dans les deux à trois prochaines années». Pas question de laisser tomber les clients. Pour le moment, n’a rien précisé quant au futur de ses clients actuels en services IT, encore moins comment ils devront migrer ou choisir un autre fournisseur.

«Cette unité nécessite des investissements considérables sur le court-moyen terme pour dégager de la profitabilité; nous ne pensons pas que cette unité puisse grandir suffisamment avec un niveau de risque acceptable», peut-on lire sur le site de l’opérateur.

La décision s’inscrit dans le cadre d’un plan stratégique initié en début d’année. L’un des objectifs affichés est d’améliorer la profitabilité de la société; restaurer les comptes de l’opérateur dont l’activité baisse depuis 2013. En 2014, la société a publié un chiffre d’affaires de 1,49 milliard EUR soit 5,1% de moins que l’année précédente. Sur la même période, son Ebitda était de 297,1 millions EUR (-7,2%).

Comparativement, l’activité services IT de Colt n’a jamais pesé bien lourd : 77,8 millions EUR en facturation l’an passé. En revanche, dans un marché concurrentiel, elle est exigeante en termes d’investissements.

Concrètement, Colt continuera de servir les clients sous contrat, mais cessera de reconduire les contrats ou d’en signer de nouveaux.

Sommaire
Colt renonce aux services IT
Titre
Colt renonce aux services IT
Description
Craignant un «niveau de risque qui n’est pas acceptable», l’opérateur télécom Colt a décidé d’arrêter les services IT pour se concentrer sur ses cœurs de métiers
Auteur