my innovation center.brussels vise les PME

Vendre en ligne rapidement et pas cher

démarrer le e-commerce rapidement

my innovation center.brussels vise les PME

Mai 13, 2020 | Data Intelligence, Latest | 0 commentaires

Le Microsoft Innovation Center Brussels change de nom. my innovation center.brussels renforce l’attention portée aux PME

Si les Microsoft Innovation Centers ont originellement été créés au niveau mondial, ils ont évolué individuellement vers une gouvernance locale. Cette mutation a conduit le MIC Brussels à changer de nom. Sous my innovation center.brussels, ce partenariat public-privé s’efforcera de mettre encore davantage à profit les opportunités et les interactions offertes par la capitale en termes de digitalisation et d’innovation. 

«Ce partenariat porte à présent le nom de my innovation center.brussels. Il bénéficiera toujours du soutien de Microsoft, déclare Cécile Jabaudon, Directrice opérationnelle du MIC Brussels. Nous continuerons donc à travailler avec Microsoft et nos partenaires. L’objectif reste le même : promouvoir la technologie et l’innovation. Nous avons foi en la devise #TheFutureLivesInBrussels. Nous pérenniserons les initiatives déjà prises. L’optique ne change pas : accompagner les entreprises et organisations bruxelloises, avec la même implication.»

Le partenariat établi entre Microsoft, la Région de Bruxelles-Capitale, hub.brussels, Digitalcity et le Centre d’informatique pour la Région Bruxelloise (CIRB), met l’accent sur l’ouverture d’un nouveau chapitre.

L’accent sur les PME

Trois piliers sous-tendent les activités du MIC Brussels : l’innovation, la digitalisation et la formation. Ce partenariat public-privé annonce également ce que seront ses axes d’intervention autour de ces trois piliers.

D’une part, une attention plus grande sera portée à l’accompagnement des PME. Le but : favoriser l’innovation en aidant les entreprises et les organisations à développer des prototypes informatiques avec l’accompagnement approprié. 

Dans cette optique, l’organisation incite les PME bruxelloises à participer à son programme de prototypage. Ce programme permet aux entreprises d’accueillir un ou plusieurs étudiants bacheliers en informatique. Ces derniers, sélectionnés à l’issue d’un test, travailleront à l’élaboration d’un PoC défini par l’entreprise.

Sessions gratuites

Ce programme de 15 semaines se déroulera au rythme de trois jours par semaine sur site. Les deux autres jours, l’étudiant est supervisé par un coach. Ainsi, la PME peut compter sur l’expertise d’un CTO (Chief Technolgy Officer). En outre, le prototypage, élément du pilier Innovation, ouvre la porte à un processus de recrutement. Les entreprises sont en mesure d’identifier des talents prometteurs sur le point d’être diplômés.

Cécile Jabaudon : “La Région Bruxelles-Capitale est engagée dans une transition économique, sociale et environnementale forte. La digitalisation constitue un élément clé de cette transition.”

Par ailleurs, les actions de sensibilisation autour de la technologie seront renforcées. Cécile Jabaudon prévoit une série de sessions digitales sur des sujets tels que l’AI, la cybersécurité ou le cloud. Ces sessions sont accessibles gratuitement pour les PME bruxelloises. A la clé, un dialogue ouvert et une fertilisation croisée autour de la technologie. Les experts du centre misent également sur des sessions de formation, spécifiquement adaptées au profil et aux besoins des PME.

Transition sociale, économique et environnementale

«La Région Bruxelles-Capitale est engagée dans une transition économique, sociale et environnementale forte. La digitalisation constitue un élément clé de celle-ci, déclare Cécile Jabaudon. Le MIC Brussels joue son rôle en contribuant à accroître intelligemment les compétences numériques. En partageant son expertise par le biais de sessions de formation et de webinaires, en sensibilisant au potentiel de l’informatique et en stimulant l’emploi, nous apportons notre soutien à la Région dans chacune de ces trois voies.»

Pour Barbara Trachte, Secrétaire d’État à la Région Bruxelles-Capitale en charge de la transition économique, la crise sanitaire a montré que les PME, lorsqu’elles digitalisent une partie de leur activité, ont la capacité de se réinventer. «Cela illustre parfaitement ce que j’entends par donner du sens à la digitalisation. Elle n’est pas une fin en soi, mais un moyen d’améliorer les conditions d’activité de nos entrepreneurs, les compétences de nos citoyens, et la gestion de nos ressources environnementales. Dans ce contexte, le travail accompli par le partenariat public-privé my innovation center.brussels constitue une collaboration précieuse.»

Didier Ongena, Directeur général de Microsoft BeLux confirme : «En tant que natif et résident de Bruxelles, j’ai toujours particulièrement soutenu le travail que nous accomplissons pour notre communauté locale. Ensemble, avec le soutien de Microsoft, nous pouvons continuer à faire la différence pour toutes les PME, plus particulièrement aujourd’hui et une fois cette crise passée.»

 

Ces articles parlent de "Data Intelligence"

Analysis, BI, Prediction, Planning, Boardroom

Follow this Topic