La blockchain pour sécuriser la supply chain

Mai 15, 2020 | Data Intelligence, Latest | 0 commentaires

Le World Economic Forum publie une boite à outils visant à faciliter l’adoption de la blockchain. Objectif : améliorer la réactivité de la supply chain en temps de crise.  

Le COVID-19 a mis en lumière le manque de résilience des supply chain internationales, constate le World Economic Forum. Et d’appeler les dirigeants à sécuriser leur chaines d’approvisionnement en utilisant la blockchain. De là, la publication d’une boite à outils visant à faciliter son adoption.

Ce kit, qui a nécessité un an de travail, rassemble une somme de conseils et de cas d’usages tirés de l’expérience de plus de 100 organisations : gouvernements, entreprises, start-up, universités, experts en technologie et en chaîne d’approvisionnement… «Il comporte des conseils -techniques ou non- sur l’adoption de la technologie», présente Nadia Hewett, Project Lead, Blockchain and Distributed Ledger Technology, World Economic Forum. 

La blockchain intervient dans ce contexte en apportant une «confiance partagée» entre les acteurs de la supply chain. La boîte à outils se veut donc un guide de déploiement entre acteurs multiples, dont les petites et moyennes entreprises. 

Garantir la confiance via la supply chain

Le virus a révélé les faiblesses de nos chaînes d’approvisionnement, notre incapacité à déployer les ressources là où elles sont le plus nécessaires. Cette crise a aussi révélé les difficultés à capturer et à partager les données nécessaires pour prendre des décisions rapides.

Selon Nadia Hewet, la blockchain est la clé pour garantir la confiance dans les chaines de valeur. «Ses caractéristiques améliorent la transparence et la vérifiabilité des données, argue-t-elle. Les informations sont décentralisées : accessibles et vérifiables par tous.» Selon elle, ce partage d’informations fiables et infalsifiables aurait été bien utile durant cette pandémie.

L’affaire des masques

Un exemple : la pandémie de coronavirus a poussé de nombreuses organisations et entreprises à contacter de nouveaux fournisseurs. Chacune d’elles a dû vérifier leur fiabilité. «Cela prend du temps de vérifier qu’un fournisseur est digne de confiance, avance Nadia Hewett. Si le profil des fournisseurs était validé -par un organisme gouvernemental par exemple- et accessible sur une blockchain, tout le monde pourrait y accéder rapidement.»

Et si ce cas d’usage s’applique aux fournisseurs, il fonctionne aussi avec les marchandises. «De nombreuses épidémies sont portées par les élevages et la nourriture, argue la cheffe de projet. Si la provenance des produits agro-alimentaires était tracée, il serait plus simple de vérifier leur provenance.» Et donc d’endiguer efficacement une épidémie, voire une pandémie. Faisant de la blockchain une technologie d’utilité publique.

La blockchain intervient dans ce contexte en apportant une «confiance partagée» entre les acteurs de la supply chain. La boîte à outils du WEF se veut donc un guide de déploiement de la blockchain entre acteurs multiples, dont les petites et moyennes entreprises.

De nombreuses leçons à tirer

Pour Nadia Hewett, la crise peut être l’opportunité de développer les projets basés sur cette technologie. «Il y a de nombreuses leçons à tirer de la pandémie actuelle. Et cette boîte à outils est un point de départ pour améliorer la préparation à long terme à d’autres crises et accélérer une reprise économique menée par la coopération public-privé», insiste-t-elle.

D’ailleurs plusieurs initiatives basées sur la blockchain ont vu le jour au cours de la crise du COVID-19, notamment dans le domaine de la vaccination. Gavi, l’Alliance du vaccin, étudie comment des technologies telles que la blockchain peuvent contribuer à la résilience des chaînes d’approvisionnement des vaccins essentiels.

Ces articles parlent de "Data Intelligence"

Analysis, BI, Prediction, Planning, Boardroom

Follow this Topic

Summary
La blockchain pour sécuriser la supply chain
Article Name
La blockchain pour sécuriser la supply chain
Description
Le World Economic Forum publie une boite à outils visant à faciliter l’adoption de la blockchain. Objectif : améliorer la réactivité de la supply chain en temps de crise.
Author
Publisher Name
Solutions Magazine
Publisher Logo