Java, toujours ouvert et gratuit !

par | Oct 26, 2018 | Data Center, Technologie | 0 commentaires

«Ne vous inquiétez pas, Java est toujours libre !», a déclaré Mark Reinhold l’architecte en chef de la plate-forme Java d’. C’était le 24 octobre, à OpenWorld.

Rassurer les fidèles : Java était meilleur que jamais, martèle Mark Reinhold. Un message nécessaire, lancé au cours d’Oracle OpenWorld. Le mythique Java a connu de gros changements. Cette année, en particulier. Ainsi, le processus de scission de l’énorme plate-forme vieille de 23 ans en 26 modules standard. Pour aider à déplacer plus rapidement la plate-forme dans les zones qui intéressent les développeurs, Mark Reinhold a expliqué pourquoi les modules CORBA et Java Enterprise Edition (EE) faisant partie de Java Standard Edition (SE) ont été supprimés. Enfin, avec l’aide de la communauté, il a expliqué comment le remplacement du modèle de publication pluriannuel par une cadence rapide sur six mois annoncée l’année dernière profite aux développeurs.

Si la participation est une mesure de la santé, alors  JDK 11 – publication de septembre 2018 – est florissante. Mark Reinhold a déclaré : «JDK 11 a eu le plus grand nombre de contributions externes parmi toutes les versions que nous avons vues.»

S’attaquer aux cinq idées fausses les plus répandues

  1. Chaque nouvelle version sera aussi perturbante que les versions précédentes. «Non, ce n’est pas vrai, dit-il. Le taux d’innovation n’a pas changé. Ce qui a changé, c’est le taux de livraison de l’innovation.»
  2. Les versions non-LTS (support à long terme) ne sont qu’un nom de fantaisie pour une version bêta. «Non. La seule différence avec une version LTS est qu’elle a un calendrier de support de [trois ans] plus long», a déclaré Mark Reinhold. «Vous pouvez utiliser une version non LTS en production si vous le souhaitez, mais sachez que vous devrez la mettre à jour dans un délai de six mois, ou trouver quelqu’un pour la soutenir, ou peut-être la soutenir vous-même.»
  3. Pour supprimer une ancienne fonctionnalité, elle doit être obsolète trois ans à l’avance. «Faux. Supprimer une fonctionnalité obsolète nécessite une version prête à la production qui émet un avertissement approprié au moment de la compilation ou de l’exécution, car une version en cours de fonctionnement constitue, après tout, la méthode de publication ultime
  4. Si vous maintenez un système migré peu souvent, vous pouvez ignorer les versions non LTS. «Ce serait un mauvais plan, a déclaré Mark Reinhold. Si vous testez avec chaque version, vous serez prêt à migrer vers la prochaine version du support à long terme
  5. Impossible d’obtenir plus de six mois d’assistance pour toute version non LTS et jamais plus de trois ans pour toute version LTS. «Pas vrai. Tout dépend de ce que les membres non-Oracle de la communauté JDK décident de faire. Ils ont fait leurs preuves et discutent déjà de la meilleure façon de soutenir JDK 8 et JDK 11 à long terme

 

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
Java, toujours ouvert et gratuit !
Titre
Java, toujours ouvert et gratuit !
Description
«Ne vous inquiétez pas, Java est toujours libre !», a déclaré Mark Reinhold l’architecte en chef de la plate-forme Java d’Oracle. C'était me 24 octobre, à Oracle OpenWorld.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo