IT, Engineering et Life Sciences convergent

par | Mai 13, 2019 | Al, Business | 0 commentaires

Les frontières entre l’IT, l’Engineering et les Life Sciences s’estompent. Modis, filiale d’Addeco, suggère de vraies collaborations.

Les secteurs critiques convergent ! Outre à la pénurie de profils spécifiques, l’évolution digitale incite les entreprises opérant dans des secteurs tels que l’IT, l’Engineering et les Life Sciences à adapter leur modèle d’entreprise et à travailler avec des experts d’autres secteurs. Autrement dit, les frontières entre les secteurs de l’IT, des sciences et de l’ingénierie sont en train de s’estomper de plus en plus en raison des innovations numériques. De ce fait, les secteurs critiques ont de plus en plus besoin de savoir-faire dont ils ne disposent pas par nature en interne, constate Modis. C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles la demande d’experts externes est de plus en plus forte.

“Nous constatons une évolution énorme sur le plan de la médecine personnalisée et des techniques avancées de diagnostic. Des technologies telles que l’AI, l’IoT et le big data sont de plus en plus intégrées dans les entreprises qui se spécialisent dans le développement de produits pharmaceutiques, par exemple. Mais les spécialistes en biomédecine ne maîtrisent pas forcément toujours suffisamment ces technologies, constate Glenn Van Dael, CEO Life Sciences, Modis Belgium. C’est pourquoi, il est indispensable de collaborer avec des experts d’autres secteurs. Avec Modis, nous entendons dès lors être le partenaire idéal, pour faire collaborer les bons experts au processus de développement. Modis réunira également les bons partenaires industriels et/ou académiques au sein d’un consortium afin d’aboutir à des solutions innovantes en termes de santé.

En unissant ses forces, Modis veut répondre au besoin de profils hautement qualifiés dans certains secteurs critiques. L’entreprise le fait en proposant des experts et des solutions que les différents secteurs ne possèdent pas souvent en interne. À cette fin, Modis mettra particulièrement l’accent sur les formations. Les collaborateurs y développeront d’une part une meilleure vision des secteurs critiques et, d’autre part, ils y apprendront des compétences qui ne s’acquièrent pas sur les bancs d’école.

«Les diplômés en IT se retrouvent rarement dans le secteur pharmaceutique, alors que les bio-ingénieurs diplômés n’y connaissent rien en project management. Pourtant, les entreprises pharmaceutiques et technologiques ont besoin de tels profils, remarque Dennis Britstra, Managing Director IT & Engineering, Modis. Étant donné que nos experts sont formés et qu’ils sont actifs dans différents projets de différents types d’entreprises, ils élargissent le champ de leurs connaissances. Pour des secteurs dont la croissance est énorme et qui s’orientent presque constamment sur l’innovation, c’est effectivement très intéressant.»

En , les secteurs des biosciences, de la pharmacie et des technologies recherchent d’urgence quelque 18.200 nouveaux collaborateurs spécialisés, a chiffré Modis à l’issue d’une enquête réalisée auprès des fédérations sectorielles Essenscia et Agoria.

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
IT, Engineering et Life Sciences convergent
Titre
IT, Engineering et Life Sciences convergent
Description
Les frontières entre l’IT, l’Engineering et les Life Sciences s’estompent. Modis, filiale d'Addeco, suggère de vraies collaborations.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo