Intelligence artificielle : éthique ? Vous avez dit éthique ?

par | Mar 4, 2019 | Al | 0 commentaires

Le défi consiste moins à comprendre la technologie qu’à déterminer les pratiques nécessaires à l’application d’une intelligence artificielle responsable.

Bien que les dirigeants nourrissent de fortes attentes concernant les retombées de l’intelligence artificielle sur leur activité, seule la moitié des entreprises ont des politiques et des procédures visant à identifier et résoudre les questions d’ordre éthique liées à son application et à sa mise en œuvre. C’est ce qui ressort du rapport publié par Cognizant et intitulé «Making AI Responsible – and Effective».

Oui à l’intelligence artificielle. Evidemment. 63 % des entreprises déclarent qu’elle est d’ores et déjà extrêmement importante ou très importante pour leur entreprise. Cependant, seules 24 % d’entre elles -soit 15 % des personnes interrogées- reconnaissent avoir eu connaissance des projets effectivement mis en œuvre…

Plus grave : la moitié des entreprises seulement ont mis en place des politiques et des procédures visant à identifier et résoudre les questions d’ordre éthique, qu’il s’agisse de la conception initiale des applications d’AI, ou de leur comportement après le lancement du système.

Elaborer des structures de gouvernance

Pour Cognizant, il s’agit de clarifier la stratégie. Et, pour commencer, cibler les opportunités qui offrent une valeur mesurable -non seulement une réduction des coûts et une augmentation des revenus, mais également des avantages tels que l’amélioration du service client, l’accès à de nouveaux secteurs d’activité et une meilleure expérience des collaborateurs. Il est essentiel d’adopter une vision de l’AI centrée sur l’humain afin que les machines puissent fonctionner efficacement avec et au service des personnes.

Ensuite, élaborer des structures de gouvernance. Les entreprises devront travailler de façon proactive afin de garantir une prise de décision en matière d’AI transparente pour les personnes concernées, afin que cette dernière inspire confiance en évitant les erreurs liées aux données, et qu’elle soit personnalisée et capable de fournir un soutien individualisé, pertinent et adapté au contexte dans ses rapports avec les humains.

Enfin, créer et entretenir des applications d’AI responsables. En raison du pouvoir de l’intelligence artificielle, les entreprises doivent prendre en compte les préoccupations éthiques dès qu’elles utilisent cette technologie. Cela implique de construire des systèmes de façon éthique et de les contrôler afin de garantir qu’ils fonctionnent toujours de façon éthique, même lorsque les applications d’AI se perfectionnent et évoluent. À cet effet, les entreprises devront redoubler d’efforts en amont en matière d’éthique, alors même que l’intelligence artificielle touche de plus en plus de domaines de l’économie et de la société.

Summary
Intelligence artificielle : éthique ? Vous avez dit éthique ?
Article Name
Intelligence artificielle : éthique ? Vous avez dit éthique ?
Description
Le défi consiste moins à comprendre la technologie qu’à déterminer les pratiques nécessaires à l’application d’une intelligence artificielle responsable.
Author
Publisher Name
Solutions Magazine
Publisher Logo