Le média qui explore la transformation digitale

Hyperconvergence : Dell – VMware en pole position

Déc 28, 2019 | Data Center, Lastet news | 0 commentaires

Pour IDC, le tandem Dell EMC – VMware devance le marché de l’hyperconvergence. Nutanix, lui, recule… Cisco, HPE et Lenovo dans un mouvoir de poche.

Pour IDC, l’hyperconvergence a un nom : les machines VxRail de Dell EMC basées sur vSAN de VMware. Leurs ventes auraient augmenté de 82 % en un an ! Avec des ventes trimestrielles (fin Q3 2019), qui ont généré 708,4 millions USD de chiffre d’affaires, le tandem Dell EMCVMware s’est attiré 35,1 % de parts de marché. Le plus notable est qu’il s’agit pour Dell EMC d’une progression de 42,6 % par rapport à l’année dernière…

En deuxième position, Nutanix avec les machines SuperMicro. Ces ventes lui ont rapporté 262 millions USD, soit 13 % du marché. Et un relatif déclin (6,8 % par rapport à 2018). Le constructeur rappelle qu’il se concentre désormais sur les seuls ventes de licences logicielles et leur support…

Les troisième, quatrième et cinquième meilleurs vendeurs d’infrastructures hyperconvergées se tiennent. Cisco a vendu pour 109 millions USD de machines HyperFlex (5,4 % de parts), soit une progression de 39,5 % en un an. HPE (4,6 %) a vendu pour 91,9 millions USD de machines hyperconvergées, soit une progression de 14,4 %. Pour HPE, c’est à mentionner, il s’agit majoritairement des machines SimpliVity. Lenovo (4,5 %), enfin, a réalisé sur ce secteur un CA de 91,5 millions USD, en progression de 55,6 %. Le chinois se repose tantôt sur des configurations vSAN HCI, tantôt Nutanix.

VMware décolle, Nutanix recule

IDC s’est aussi intéressé aux résultats des éditeurs qui fournissent les couches logicielles transformant les serveurs en machines hyperconvergées. Dans cette catégorie, VMware arrive bon premier du palmarès avec ses licences HCI vSAN. Il cartonne avec 38 % de parts de marché. Et, surtout, une progression de 29,5 % d’une année sur l’autre. Ce résultat -exceptionnel- est à additionner aux licences de VxRail vendues à part par Dell EMC (5,9 % de parts de marché).

Entre les deux, Nutanix. Une belle position, à 27,2 % de parts de marché, en recul toutefois de 4 % par rapport à l’année dernière. Notons que si les ventes de licences Nutanix étaient similaires à celles de VMware vSphere+vSAN jusqu’au troisième trimestre 2018, elles se sont significativement laissées distancer par le bundle VMware vSAN HCI.

La frontière se restreint entre hyperconvergence et convergence

D’une année à l’autre, les ventes globales de systèmes convergés ont augmenté de 3,5 % par rapport à l’année dernière. Sur la même,période, les infrastructures hyperconvergées réalisent à elles seules une progression de 18,7 %.

Pour IDC, il ne faut pas voir là la fin des infrastructures convergées, mais une évolution. L’hyperconvergence domine. On peut ici regretter la confusion de certaines appellations. Ainsi quand des acteurs comme NetApp vendent des solutions convergées estampillées HCI. L’acronyme est subtil : il ne signifie plus ici «Hyperconverged Infrastructure» mais «Hybrid Cloud Infrastructure». Pour IDC, les solutions NetApp HCI appartiennent à une sous-catégorie : les Disaggregated HCI. Elles sont donc comptabilisées dans les ventes d’infrastructures hyperconvergées.

IDC estime en effet plus important de saluer l’effort d’avoir résolu la difficulté d’augmenter l’espace de stockage indépendamment de la puissance de calcul… une contrainte propre aux infrastructures hyperconvergées de première génération.  

Ces articles parle de "Data Center"

Infrastructure, Servers, Network, Storage

Follow this Topic

Summary
Hyperconvergence : Dell - VMware en pole position
Article Name
Hyperconvergence : Dell - VMware en pole position
Description
Pour IDC, le tandem Dell EMC - VMware devance le marché de l'hyperconvergence. Nutanix, lui, recule... Cisco, HPE et Lenovo dans un mouvoir de poche.
Author
Publisher Name
Solutions Magazine
Publisher Logo