: des retards qui cachent une incroyable cacophonie !

par | Déc 4, 2017 | Expérience | 0 commentaires

Nouveau signal d’alarme au sujet du GDPR. Signé, cette fois, . Nos entreprises cumulent des retards qui démontrent leur impréparation.

GDPR dans la douleur. 37% des sociétés n’ont toujours pas défini de protocole visant à informer les clients en cas de fuite de données. Pour Trend Micro, c’est là un indice majeur du manque de préparation de nos entreprises face aux délais qu’elles doivent respecter pour signaler des fuites de données auprès des autorités ainsi qu’aux clients qui en ont été victime.

Si 21% des sociétés disposent bel et bien d’un protocole visant à avertir les autorités d’une fuite de données, elles sont incapables en revanche d’en informer leurs clients, ce qui les place en total porte-à-faux par rapport aux directives du GDPR.

Par ailleurs, relève encore Trend Micro, de nombreuses entreprises ne sont actuellement pas à même de respecter le droit d’un client à l’oubli et ce, en dépit du fait que près de trois entreprises sur quatre (64%) indiquent que leurs clients demandent davantage de transparence en ce qui concerne leurs données.

77% des entreprises disposent d’un protocole en matière de droit à l’oubli lorsqu’il s’agit de données qu’elles ont elles-mêmes collectées. Mais seulement 64% de ces entreprises sont en mesure de satisfaire à ce genre de requête lorsqu’elle s’applique à des données collectées par des partenaires.

Ajoutons encore que seulement 63% traitent les requêtes ayant trait à des données qui sont stockées par leurs prestataires de services et que 60 % peuvent pas donner suite à des requêtes portant sur des données qui sont stockées par des tiers.

Pour Trend Micro, le problème dépasse largement le champ de la technologie. L’arrivée du GDPR a également pour effet de faire de l’investissement dans les connaissances une priorité absolue. Le fait est que les collaborateurs demeurent le maillon le plus faible. A cet égard, l’enquête révèle que 63% des entreprises ne sensibilisent pas encore leurs collaborateurs ! Par ailleurs, seulement 33% d’entre elles ont dès à présent défini une nouvelle charte en matière de protection des données. Alors qu’elles auraient dû commencer par là…

Dans solutions Magazine de Novembre

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : Energy Efficiency , Interactive Board, Data Loss Prevention

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 
 

Kompass
Sommaire
GDPR : des retards qui cachent une incroyable cacophonie !
Titre
GDPR : des retards qui cachent une incroyable cacophonie !
Description
GDPR dans la douleur. 37% des sociétés n’ont toujours pas défini de protocole visant à informer les clients en cas de fuite de données.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo