chez Prayon. La sécurité passe par l’humain

par | Juin 29, 2018 | Article du mois 5, Expérience | 0 commentaires

Prayon, le leader mondial dans le secteur des phosphates, a choisi ESET pour sa sécurité anti-virus. Les qualités intrinsèques de l’éditeur sont évidemment à l’origine du choix, mais pas seulement : l’interactivité entre ESET et Celem, l’intégrateur liégeois, ont pesé lourd dans la balance.

«C’est l’humain qui, toujours, fera la différence. J’entends par là, la compétence et la proximité de personnes de confiance. En préférant ESET, nous avons clairement opté pour l’humain. Et, depuis, nous avons pu apprécier le bien-fondé de notre choix !», explique d’emblée Richard Zajaczkowski, Responsable des Systèmes Informatiques, Prayon.

Si, en général, le manque de conscience et de compréhension des risques par les utilisateurs est l’un des plus grands défis pour la sécurité de l’information, il est tout aussi important, en particulier, de pouvoir compter sur ses fournisseurs. En choisissant ESET à travers Celem, partenaire de confiance de Prayon de longue date, l’entreprise d’Engis a pu évaluer l’engagement tant de l’éditeur que de son intégrateur.

La cybersécurité occupe une place de plus en plus importante dans la gestion des risques, le secteur industriel n’échappant pas à cette règle. Prayon est leader mondial dans le secteur des phosphates. Le groupe, installé à Engis, en région liégeoise, propose une large gamme de produits phosphatés et fluorés utilisés dans des applications alimentaires, des applications industrielles, dans les fertilisants et d’autres applications comme les produits pharmaceutiques. 

Sur le plan opérationnel, Prayon se répartit sur trois sites : Engis, Puurs en région anversoise, Les Roches de Condrieu en région lyonnaise et Augusta, en Géorgie, aux Etats-Unis. L’ICT, autour de quelque 900 machines, est centralisée à Engis. Pilier du système d’information, SAP. «Nous utilisons pour la bureautique. Nous avons également opté pour des formules de BaaS (Backup-as-a-Service) et de DRaaS (Disaster Recovery-as-a-Service)…»

Sensibles à l’évolution des cryptovirus

Outre l’usage de ATP (Advanced Threat Protection), Prayon a mis en oeuvre très tôt les produits ESET. Et dispose, aujourd’hui, d’une licence ESET Endpoint Security pour 950 endpoints (première licence ESET acquise en 2014) et d’une licence ESET Endpoint Encryption powered by DESlock pour 70 utilisateurs (première acquisition en 2017).

Et Richard Zajaczkowski de mettre en lumière la solution de chiffrement ESET DESlock. D’une conception épurée et avec une gamme complète de fonctionnalités, DESlock permet de chiffrer à la fois des disques, fichiers/dossiers et des périphériques amovibles, le tout à partir d’une console qui assure la gestion des clés de chiffrement. ESET Endpoint Encryption powered by DESlock facilite le cryptage des données envoyées par e-mail ou stockées sur les disques durs et les appareils portables. «La solution nous permet de protéger nos données les plus sensibles. C’est la solution idéale pour les PME qui, comme nous, recherchent une solution de chiffrement efficace et conviviale.»

Richard Zajaczkowski : «Il y a réellement une interaction entre les développeurs d’ESET, les experts de Celem et nos informaticiens. Pour nous, c’est fondamental !»

Après avoir débuté avec la version 4 des produits ESET, Prayon en est aujourd’hui à la version 6. Et le verdict n’a pas changé : de mieux en mieux. «Outre les qualité indéniables des produits, souvent primés, j’apprécie tout particulièrement la console web facile à utiliser pour la gestion des postes, du serveur et de la sécurité mobile. Même constat pour le principe d’ERA Agent, qui permet de centraliser la gestion des solutions de sécurité ESET installées sur tous les clients distants. L’agent collecte les informations sur le client et les envoie au serveur. Lorsque le serveur envoie une tâche au client, celle-ci passe par l’agent qui communique ensuite avec le client. C’est simple et c’est clair !»

Interaction entre les développeurs d’ESET et les experts de Celem

Pour Richard Zajaczkowski, les produits ESET proposent de nombreuses fonctionnalités de gestion qui renforcent le cadre strict de la sécurité tout en économisant les ressources -les prérequis systèmes sont faibles. Seule ombre au tableau, peut-être, l’installation : relativement complexe si on ne maîtrise pas la technologie ESET. C’est là que le choix du partenaire a toute son importance, indique le responsable de Prayon. En misant sur Celem, Prayon a privilégié un acteur local compétent, mais aussi et, surtout, un partenaire véritablement engagé.

«Au départ, résume Richard Zajaczkowski, Celem est venu installer des PC. Puis des serveurs. Au fil du temps, nous lui avons confié de plus en plus de tâches, dont l’installation d’aXsGUARD, solution pour améliorer l’accès sécurisé au réseau d’entreprise et aux applications pour les utilisateurs à distance. Et toujours nous avons pu apprécier les compétences et le sérieux de ses collaborateurs. C’est donc tout naturellement que nous avons testé la technologie ESET, qu’ils représentent également.»

La qualité du produit est une chose, la qualité de l’intégrateur en est une autre. De là, donc, l’importance de l’humain. La disponibilité et la réactivité de Celem ne sont pas de vains mots. «Nous avons pu le vérifier. Constater, aussi, qu’ESET répondait de la même façon. Il y a réellement une interaction entre les développeurs d’ESET, les experts de Celem et nos informaticiens. Pour nous, conclut Richard Zajaczkowski, c’est fondamental !»

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 
 

Kompass
Sommaire
ESET chez Prayon. La sécurité passe par l'humain
Titre
ESET chez Prayon. La sécurité passe par l'humain
Description
Prayon, le leader mondial dans le secteur des phosphates, a choisi ESET pour sa sécurité anti-virus. Les qualités intrinsèques de l'éditeur sont évidemment à l'origine du choix, mais pas seulement : l'interactivité entre ESET et Celem, l'intégrateur liégeois, ont pesé lourd dans la balance.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo