Transformation, oui. Digitale, pas forcément…

par | Mar 4, 2019 | Article du mois 4, Expérience | 0 commentaires

Une étude du cabinet EY pointe l’importance des transformations amorcées dans les organisations, tout en laissant une place limitée pour le digital

Les organisations, autant publiques que privées, se transforment massivement : 67 % déclarent en effet avoir lancé un plan de transformation, a chiffré le cabinet EY. Mais cette transformation n’est pas nécessairement numérique : 69 % estiment ainsi que le digital représente moins de la moitié de leur programme de transformation.

«Le constat principal est que la très grande majorité des entreprises et des administrations ont engagé des plans ambitieux de transformation et lorsque ce n’est pas le cas, des projets sont dans les cartons. Cela montre bien la prise de conscience forte par les équipes dirigeantes de ces organisations de la nécessité de se réinventer en permanence, dans un mode de fonctionnement qui se doit d’être de plus en plus d’agile», détaille Bertrand Baret, Associé EY Consulting.

La très grande majorité des entreprises et des administrations ont engagé des plans ambitieux de transformation. Quand tel n’est pas le cas, les répondants indiquent que cela est en cours de préparation. 77% des répondants assurent que la transformation est conduite à travers un grand programme coordonné par la direction générale.

Conçue comme un véritable projet d’entreprise, la transformation est pensée et initiée par la direction générale dans 77% des cas. Elle procède donc avant tout d’une vision stratégique, portée par l’équipe de management et diffusée ensuite dans toute l’organisation afin garantir la nécessaire mobilisation de toutes les forces vives.

Le digital ? Minoritaire !

Si pour près d’une entreprise privée sur deux (48%), le moteur de la transformation est d’abord la volonté d’améliorer la relation clients, l’optimisation des processus, l’accroissement de la productivité et l’évolution du business model restent des enjeux prioritaires.

A contrario, 45% des organisations du secteur public recherchent en premier lieu une optimisation des processus et de la productivité. Viennent ensuite la volonté d’améliorer la satisfaction des usagers ou encore le regroupement avec un autre établissement/collectivité ou un changement du périmètre de missions.

Le digital est bien évidemment une composante importante de ces transformations, même si sa part reste néanmoins minoritaire pour plus de deux tiers des entreprises analysées. En effet, dans près de 70% des entreprises, le digital occupe moins de la moitié des thèmes couverts par les plans de transformation. Ainsi, au-delà de l’adoption de nouveaux outils technologiques, les entreprises choisissent aussi de se concentrer sur la transformation de leur culture et de leur organisation.

 

 

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC