SAS, un pas de plus dans la chimie belge

Avr 9, 2020 | Ai, Latest | 0 commentaires

SAS devient l’un des partenaires stratégiques de BlueChem, premier incubateur de Belgique entièrement axé sur l’innovation dans la chimie du futur.

Fruit d’une collaboration unique entre l’industrie, des institutions de connaissance et les autorités publiques, BlueChem partage l’objectif commun de garantir et renforcer l’avenir du secteur chimique, si important pour l’économie du nord du pays. 


SAS est depuis longtemps un partenaire reconnu pour les entreprises de tous les secteurs, y compris la chimie et les sciences de la vie. Parmi ses clients se comptent entre autres des sociétés aussi réputées que Prayon, Siemens Healthineers et Solvay. SAS les aide à tirer le maximum des données disponibles. 
 

Start-up et scale-up

Dans le cadre de ce partenariat, SAS mettra la plate-forme advanced analytics, assortie de conseils, à disposition des start-up et scale-up hébergées dans le giron de BlueChem. Cela leur permettra de mettre progressivement en œuvre l’exploitation des données. 

Avec la plate-forme SAS, incluant AI (Artificial intelligence) et ML (Machine Learning), SAS permet aux entreprises d’industrialiser des modèles analytiques. SAS permet aussi d’exploiter des analyses sophistiquées dans leur fonctionnement quotidien, afin de  :

  • optimaliser les processus 
  • améliorer leur capacité et leur rendement  
  • diminuer leur consommation d’énergie  
  • améliorer la qualité et la fiabilité 

Support permanent

Cela fait des décennies que SAS s’emploi dans le secteur chimique. La firme développe non seulement des logiciels pour des applications commerciales, mais également pour contribuer à résoudre des problématiques économiques, sociales et environnementales. Les initiatives de durabilité de SAS visent des objectifs d’énergie propre, d’actions en faveur du climat, de villes écoresponsables. Le partenariat avec BlueChem s’inscrit parfaitement dans cette optique. 
 


«Par cette collaboration, nous voulons soutenir de façon optimale nos clients d’aujourd’hui et de demain. La collaboration avec BlueChem s’aligne parfaitement sur notre stratégie de support permanent en faveur de l’innovation et des transformations», commente Wim Mues, Sales Director Manufacturing de SAS pour BeneFraLux. 

Big Data et AI

Avec un investissement d’un milliard USD dans l’AI, SAS a encore clairement montré l’an dernier un incontestable intérêt en faveur de la recherche de nouvelles technologies sophistiquées, notamment en advanced analytics, apprentissage automatique, vision par ordinateur, traitement automatique du langage naturel et apprentissage profond. Mais aussi dans la formation et les services d’expertise qui permettent aux entreprises de se doter des talents et du support nécessaires pour leur transformation numérique. 
 


«L’importance des Big Data et de l’AI pour le secteur de la chimie est en forte hausse. Tant pour des processus industriels plus sûrs et plus performants que pour la recherche et le développement. Grâce à ce partenariat avec SAS, nous pouvons procurer les technologies numériques aux start-up et jeunes entreprises de BlueChem, afin d’optimaliser et d’accélérer leurs innovations dans la chimie de demain à l’aide des données», explique Frank Beckx, président de BlueChem et administrateur délégué d’Essenscia Vlaanderen, la fédération sectorielle du secteur chimique et des sciences de la vie. 

Ces articles parlent de "Artificial Intelligence"

Artificial Intelligence, Deep Learning, Machine Learning

Follow this topic

Summary
SAS, un pas de plus dans la chimie belge
Article Name
SAS, un pas de plus dans la chimie belge
Description
SAS devient l'un des partenaires stratégiques de BlueChem, premier incubateur de Belgique à être entièrement axé sur l'innovation dans la chimie du futur
Author
Publisher Name
Solutions Magazine
Publisher Logo