Le média qui explore la transformation digitale

Pour ses 20 ans, OVH devient OVHcloud

Oct 11, 2019 | Data Center | 0 commentaires

De OVH à OVHcloud. Derrière la dénomination, l’émergence d’un écosystème de solutions de confiance résolument européen. Assez pour concurrencer un AWS ?

À l’occasion de son vingtième anniversaire, OVH, dont l’ambition est d’offrir une alternative européenne dans le marché du cloud, marque un nouveau tournant. OVHcloud démontre ses capacités de croissance internationale, d’accompagnement et d’innovation. Résolument tournée vers le cloud, l’entreprise de Roubaix entend participer à l’émergence d’un écosystème de solutions de confiance.

«OVH s’est lancée il y a 20 ans sur les prémices de la virtualisation de services -PaaS, IaaS, SaaS et autres XaaS. Aujourd’hui, c’est ce qu’on appelle le cloud. Et nous souhaitons que notre marque reflète cette réalité à travers le monde», explique Michel Paulin, CEO, OVHcloud. Une évolution en phase avec l’activité : 70 % du chiffre d’affaires se concentre sur les solutions cloud. En adoptant le nom d’OVHcloud, le groupe aligne son identité à sa stratégie de développement commercial afin d’accompagner sa croissance à l’international.

Souveraineté des données

L’entreprise de Roubaix compte aujourd’hui 2.200 salariés. Et devrait enregistrer, comme prévu, un chiffre d’affaires de 600 millions EUR au terme de cet exercice. A fin 2021, OVH vise de franchir le seuil du milliard…

Face à AWS, Azure et Google Cloud, OVHcloud ne pèse évidemment pas bien lourd. Mais ne manque pas de mettre en avant son modèle industriel. C’est ainsi que le groupe conçoit lui-même ses centres de données. OVHcloud fabrique ses serveurs selon des procédés brevetés pour générer des économies de fonctionnement.

Sur le marché européen, OVHcloud se fait aussi plus que jamais évangéliste en matière de souveraineté des données. Alors que le sujet monte à l’agenda politique en France et en Allemagne, il s’agit de se distinguer des acteurs américains. Ces derniers doivent convaincre, pour certains contrats de stockage de données sensibles, qu’ils n’ouvriront pas grand leurs serveurs à la justice américaine. Le poids des lois américaines Cloud Act et Patriot Act est lourd

Serveurs dédiés

Face au Cloud Act en particulier, la société française vante un cloud transparent, en plus d’être «accessible, prédictible, réversible et multi-local.» La société va aussi actualiser sa ligne de serveurs dédiés haut de gamme en la faisant tourner avec des CPU Intel Cascale Lake ou AMD Epyc Rome, processeurs de dernière génération.

Concernant la solution Public Cloud, la firme compte faciliter la vie des ingénieurs DevOps grâce à Autobackup, qui permet de configurer et de planifier la sauvegarde des instances de calcul grâce à un assistant intuitif.

Ces articles parle de "Data Center"

Infrastructure, Servers, Network, Storage

Follow this Topic

Summary
Pour ses 20 ans, OVH devient OVHcloud
Article Name
Pour ses 20 ans, OVH devient OVHcloud
Description
De OVH à OVHcloud. Derrière la dénomination, l’émergence d’un écosystème de solutions de confiance résolument européen. Assez pour concurrencer un AWS
Author
Publisher Name
Solutions Magazine
Publisher Logo