Lesasing informatique Ecoresponsable

Leasing informatique Ecoresponsable

Data Intelligence

Analysis, BI, Prediction, Planning, Boardroom

Le social business va exploser !

Jan 17, 2022 | Data Intelligence | 0 commentaires

Les transactions enregistrées sur les médias sociaux devraient croître trois fois plus vite que le commerce électronique traditionnel, estime Accenture. Analyse d’un phénomène inattendu.

Facebook, TikTok, WeChat… Place au social business ! Les achats réalisés sur les réseaux sociaux vont croître trois fois plus vite que les ventes sur les canaux e-business traditionnels, soutient Accenture dans son étude Why Shopping’s Set for a Social Revolution

Un peu moins des deux tiers (64 %) des utilisateurs de médias sociaux interrogés ont déclaré avoir effectué un achat de social business en 2021. Soit, selon Accenture, près de 2 milliards d’acheteurs sociaux dans le monde !

« La pandémie a montré à quel point les gens utilisent les plateformes sociales comme point d’entrée pour tout ce qu’ils font en ligne, estime Robin Murdoch, Global Lead, Software and Platforms, Accenture. L’augmentation constante du temps passé sur les réseaux sociaux reflète l’importance de ces plateformes dans notre vie quotidienne. Ils remodèlent la façon dont les gens achètent et vendent. Ce qui offre aux plateformes et aux marques de nouvelles opportunités d’expériences utilisateur et de sources de revenus. »

Les petites marques devraient en profiter

Le social business atteindra 1.200 milliards USD d’ici 2025, contre 492 milliards de dollars en 2021, indique le cabinet de conseil. Une tendance principalement soutenue par les consommateurs issus de la génération Z et les « Millenials ». Ceux-ci devraient représenter 62 % du volume des dépenses.

Bien que l’opportunité soit importante pour les grandes entreprises, les petites marques seront les premières à en bénéficier. En effet, 59 % des acheteurs sociaux interrogés déclarent qu’ils sont plus susceptibles de soutenir les petites et moyennes entreprises via le social business que lors de leurs achats sur des sites de e-commerce . En outre, 63 % disent qu’ils sont plus susceptibles d’acheter à nouveau auprès du même vendeur. Ce qui montre les avantages du social business pour fidéliser et encourager les achats répétés.

Un écosystème à créer

« Le social business est une force de nivellement motivée par la créativité, l’ingéniosité et le pouvoir des gens, observe Oliver Wright, Head of Global Consumer Goods & Services Practice, Accenture. Pour réussir, les créateurs, les revendeurs et les marques devront apporter leurs produits et services là où le consommateur est et sera, plutôt que l’inverse. Cela signifie travailler ensemble au sein d’un écosystème dynamique de plateformes, de marchés, de médias sociaux et d’influenceurs.  Partager des données, des idées et des capacités afin d’offrir les bonnes incitations et la meilleure expérience client sur un marché numérique intégré. »

En même temps, la moitié des utilisateurs de médias sociaux interrogés indiquent qu’ils craignent que les achats ne soient pas protégés ou remboursés correctement, faisant de la confiance le plus grand obstacle à l’adoption, comme c’était le cas pour le commerce électronique à ses débuts.

Pour certains marchés en particulier

D’ici 2025, estime encore Accenture, le plus grand nombre d’achats de commerce social dans le monde est attendu dans les vêtements (18 %), l’électronique grand public (13 %) et la décoration intérieure (7 %). Les aliments frais et les collations représentent également une grande catégorie de produits (13 %), bien que les ventes soient concentrées en Asie.

La beauté et les soins personnels, bien que plus petits en termes de ventes totales de social business, devraient rapidement gagner du terrain. Ce secteur, estime encore Accenture, devrait capturer plus de 40 % des dépenses numériques en moyenne pour cette catégorie sur les marchés clés d’ici 2025.