Objectif: abaisser le seuil de l’e- pour les commerçants à l’aide de solutions de paiement innovantes. En collaboration avec Payment Services, et CBC lancent Paypage, une page de paiement sûre et conviviale pour les ventes sur de tous les commerçants et professions libérales. Une primeur parmi les grandes banques belges.
 


Comeos, la fédération du commerce et des services, a calculé qu’en 2014, le chiffre d’affaires de l’e-commerce avait progressé de 15% par rapport à 2013 et qu’il représentait 6,44% du chiffre d’affaires total du commerce en . Les chiffres de Comeos (janvier 2015) montrent que pas moins de 42% des ventes Internet en sont effectuées sur des magasins en ligne étrangers, ce qui implique pour les commerçants belges une perte de revenus potentiels substantielle.

Aujourd’hui, seules 20% des PME belges reçoivent des commandes en ligne. Selon KBC, qui a mené une étude sur la question, nos PME jugent le monde de l’e-commerce trop complexe. Il n’est pas aisé de trouver le bon partenaire pour vendre en ligne, ce qui retient les entrepreneurs d’ouvrir un magasin sur Internet. Il faut donc abaisser le seuil de l’e-commerce.

Résultat du partenariat avec Ingenico Payment Services, une page de paiement sûre et conviviale qui peut être intégrée au magasin en ligne d’un commerçant. Concrètement, le commerçant reçoit en un clin d’œil le relevé clair et complet de l’ensemble de ses flux de paiements en ligne. Sur KBC-Paypage, un commerçant peut proposer les méthodes de paiement les plus courantes, telles que Bancontact/MisterCash, Mastercard, Maestro et Visa ou d’autres boutons de paiement.

Voici quatre ans, KBC avait été le premier établissement financier à proposer des terminaux de paiement, rappelle Ivo De Meersman, General Manager Paiements, KBC. Et en 2014, le groupe financier lançait KBC-Clickshop, une plateforme prête à l’emploi sur laquelle un entrepreneur peut développer et gérer rapidement et facilement un magasin en ligne.

Grâce à Paypage, à KBC-Clickshop, au bouton de paiement et aux terminaux de paiement, KBC offre la possibilité aux entrepreneurs et aux professions libérales de servir leurs clients par différents canaux, une stratégie d’ailleurs appliquée par le bancassureur lui-même.

Sommaire
Titre
KBC et CBC lancent Paypage pour les commerçants
Description
En collaboration avec Ingenico Payment Services, KBC et CBC lancent Paypage, une page de paiement sûre et conviviale pour les ventes sur Internet
Auteur