Faire voler les aéronefs sans pilote d’une manière intuitive, sécurisée et simple. C’est l’ambition d’IDRONECT, une start-up belge qui vient de mettre sur pied la première solution digitale réunissant tous les partenaires en matière de gestion des drones sur une plateforme online. Ses promoteurs voient loin. Ils veulent faire de la Belgique un «droneland». Et inviter des acteurs comme à expérimenter ces services au départ du territoire national…

Un marché en devenir. A la mi-mars, l’Arrêté royal concernant les drones civils à usage professionnel devrait être signé. IDRONECT pourra alors débuter son activité : intégrer, via une série de processus, la gestion des drones auprès de tous les acteurs. Ce sera la première solution digitale au monde capable de connecter tous les partenaires et acteurs en matière de gestion des drones (pilotes, opérateurs, autorités, portals et écoles) et faire voler les aéronefs sans pilote de manière intuitive, sécurisée et simple. Ainsi, via la plateforme, les pilotes pourront demander et indiquer un vol en quelques clics. Point fort : la plateforme a été conçue en étroite collaboration avec la Direction générale du Transport aérien.

A l’origine de cet ambitieux projet : l’ingénieur et pilote Tom Verbruggen et l’ingénieur informatique Chris De Rouck. Leur solution arrive à point nommé. Avant l’été prochain, il sera possible en Belgique d’effectuer des vols commerciaux avec des drones. Jacqueline Galant, ministre fédérale des Transports, indique dans son arrêté royal que l’utilisation des drones est autorisée jusqu’à 10 mètres pour un usage personnel et jusqu’à 90 mètres pour l’usage professionnel.

«Concrètement, cela signifie que les vols restant dans le champ de vision du pilote seront autorisés, explique Tom Verbruggen. Pour les secteurs tels que l’agriculture, le journalisme et la sécurité, cet Arrêté royal ouvre la porte à de nouveaux usages. Et pour la Direction générale du Transport aérien, cela signifie une partie non négligeable d’administration et de communication supplémentaires avec les personnes pour lesquelles le domaine de l’aviation est encore inconnu. C’est également la même chose pour les pilotes de drones et pour les autorités compétentes qui devront accorder les vols -par exemple les villes et les communes. Avec IDRONECT, nous apportons une solution à toutes ces personnes. C’est un ‘one-stop-shop’ pour tout le monde.»

Via ce système, les autorités pourront plus facilement et plus rapidement valider et autoriser une demande de vol. De la sorte, le processus administratif de la Direction générale du Transport aérien sera simplifié : toute demande arrivant sur le bureau de la Direction générale du Transport aérien sera correctement identifiée (étiquetée); l’administration saura directement quelle action mener.

«Nous voyons ce rôle d’une part au niveau administratif grâce à la facilitation des processus, nous le voyons aussi au niveau de la sécurité, ajoute Tom Verbruggen. C’est pourquoi avec IDRONECT, nous avons également un tracking et un geofencing en temps réel. Lorsqu’un drone dévie de son parcours initial, par exemple, une alarme se met automatiquement en marche. Les autorités compétentes pourront prendre les mesures qui s’imposent.»

Selon Tom Verbruggen, le potentiel est énorme. Il parle de 2.000 emplois nouveaux à court terme. On songe au transport, à la logistique. Il y a donc une opportunité à saisir. «Tant en terme de réglementation que d’administration, je suis convaincu qu’en Belgique, nous sommes en pole position pour devenir un ‘droneland’. Pourquoi n’inviterions-nous pas des acteurs comme Amazon expérimenter ces services en Belgique ?»

 

Sommaire
IDRONECT, plate-forme SaaS des drones belges
Titre
IDRONECT, plate-forme SaaS des drones belges
Description
Faire voler les aéronefs sans pilote d’une manière intuitive, sécurisée et simple. C'est l'ambition d'IDRONECT, une start-up belge qui vient de mettre sur pied la première solution digitale réunissant tous les partenaires en matière de gestion des drones sur une plateforme online.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo