: la la moins préparée au nouveau règlement !

par | Oct 2, 2017 | Expérience | 0 commentaires

Moins de neuf mois avant l’échéance, les décideurs IT en Belgique sont les moins préparés aux aspects de la GDPR. A l’opposé, le Royaume-Uni.

Les professionnels informatiques belges semblent à peine informés du GDPR qui entrera pourtant en vigueur le 25 mai 2018, assure Kaspersky Lab à l’issue d’une étude européenne (plus de 2000 décideurs informatiques au sein d’organisations de plus de 50 travailleurs interrogés dans 11 pays) sur le degré de «sensibilisation» et de préparation à ce règlement en Europe. Parmi ceux-ci, 32% en connaissent le nom, sans en savoir plus sur le contenu, tandis que 16% n’en ont même jamais entendu parler. Un constat préoccupant, compte tenu des possibles sanctions financières en cas de non-respect de ce règlement.

A l’opposé, le Royaume-Uni. En dépit de sa décision de quitter l’Union européenne, le Royaume-Uni se conformera entièrement au nouveau règlement. À l’instar de la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et des Pays-Bas, la Grande-Bretagne est sensiblement mieux préparée que la Belgique, le Portugal, le Danemark et la Norvège. 49% des répondants indiquent être bien au fait du règlement. La France (47%), l’Allemagne (46%) et l’Italie (46%) suivent.

Le faible degré de sensibilisation auprès des travailleurs belges se traduit également par un manque de confiance dans la capacité de pouvoir répondre aux exigences de la GDPR. 29% des professionnels de l’informatique en Belgique ne pensent pas que leur organisation sera en mesure de se conformer entièrement au règlement en mai 2018, alors que ce pourcentage s’élève à 19% aux Pays-Bas, à 16% en Espagne et à seulement 13% en Italie.

En Belgique, un professionnel belge de l’IT sur cinq (19%) ne peut pas dire avec certitude si les préparatifs ont déjà commencé au sein de son entreprise. C’est un sérieux problème, étant donné qu’il reste aux sociétés moins d’un an pour être conformes et qu’en cas de non-respect, le risque de lourdes sanctions financières et de dommages à la réputation est grand.

 

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
GDPR : la Belgique la moins préparée au nouveau règlement !
Titre
GDPR : la Belgique la moins préparée au nouveau règlement !
Description
Moins de neuf mois avant l'échéance, les décideurs IT en Belgique sont les moins préparés aux aspects de la GDPR. A l'opposé, le Royaume-Uni.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo