L’ belge se porte bien, assure . 3 Belges sur 4 -âgés de plus de 15 ans- ont fait des achats en ligne pour un montant total de 2,17 milliards EUR au cours du quatrième trimestre de 2015.

Avec un chiffre d’affaires de 8,2 milliards EUR, l’e-commerce belge a connu une année record. Les dépenses en ligne au cours du quatrième trimestre de l’année ont augmenté de 8% par rapport au troisième trimestre. Les catégories des jouets, de l’électronique, des médias & du divertissement ainsi que des produits de beauté ont particulièrement bien fonctionné à la fin de l’année. C’est ce qui ressort des chiffres du BeCommerce Market Monitor, une enquête réalisée par GfK pour le compte de BeCommerce, avec le soutien de PostNL, Google et Worldline.

«Ces chiffres indiquent que la se rattrape fortement dans le domaine de l’e-commerce. Nous faisons maintenant partie de la moyenne européenne supérieure et dépassons donc de nombreux pays. L’e-commerce belge connaît une forte croissance qui se maintient année après année, et qui se poursuivra probablement encore», analyse , administrateur délégué de BeCommerce.

15% des dépenses en produits et services ont été réalisées en ligne au cours du quatrième trimestre de l’année. Il est cependant étonnant que, pour les produits, seulement 8% des dépenses totales sont réalisées en ligne, alors que la majorité des services (60%) sont achetés sur internet.

Un plus grand nombre de produits que de services ont été vendus, mais en valeur ce rapport s’inverse. Au cours de ce quatrième trimestre, la plupart des dépenses en ligne ont été réalisées dans le secteur des médias et du divertissement ainsi des attractions et événements. Les jouets ont également été très populaires en cette fin d’année. Plus de 53% de tous les achats dans ce secteur ont été réalisés au cours du quatrième trimestre.

L’achat de billets d’avion, la réservation d’un hébergement et les voyages all-in représentent les dépenses en ligne les plus élevées. Les jouets aussi se démarquent avec 58% de toutes les dépenses de ce secteur réalisées en ligne.

En outre, les billets d’avion et la réservation d’un hébergement (89%), les vacances all-in (76%) et les tickets pour des attractions et des événements ont plus souvent été achetés en ligne que dans les magasins. Dans le secteur des jouets, 20% de tous les achats ont été réalisés en ligne (contre 12 % au cours du troisième trimestre).

 

Le consommateur en ligne privilégie le confort d’utilisation

Les acheteurs en ligne sont de grands utilisateurs d’internet, souvent issus de la classe sociale la plus élevée. Il s’agit souvent de ménages de minimum 3 personnes ou de familles avec enfants. L’âge moyen se situe entre 20 et 49 ans.

L’acheteur en ligne privilégie tout de même le confort d’utilisation et préfère faire ses achats sur un grand écran. L’ordinateur portable (57%) et l’ordinateur de bureau (35%) sont les outils par excellence pour faire ses achats en ligne.

En se penchant sur les modes de paiement, nous constatons qu’ici aussi le confort d’utilisation est important. La carte de crédit (53%) et Bancontact (43%) sont de loin les modes de paiement les plus populaires.

 

Sommaire
BeCommerce : 3 Belges sur 4 achètent en ligne
Titre
BeCommerce : 3 Belges sur 4 achètent en ligne
Description
Avec un chiffre d’affaires de 8,2 milliards EUR, l’e-commerce belge a connu une année record. Les dépenses en ligne au cours du quatrième trimestre de l’année ont augmenté de 8% par rapport au troisième trimestre
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo