VMware n’entend pas laisser le marché du conteneur au seul Docker et tente de reprendre la main en lançant deux projets Open Source : Photon, une distribution allégée Linux pour les applications conteneurisées, et Lightwave une solution d’IAM (Identity & Access Management).

Suivre ou non Docker ? Et donc s’engager ou non dans les microservices qui commencent à éclore ? Comme nombre d’éditeurs, VMW est confronté à la même réalité : le temps des applications client-serveur est révolu. Place aux applications en conteneur. Or, trouver un moyen d’administrer ces applications modernes passe par une infrastructure différente… Chez , ce sera via Photon et Lightwave.

Si VMware supporte Docker, il devenait délicat d’en rester là. Photon est une distribution Linux légère, adaptée à l’exécution d’applications en conteneur. VMware explique que, pour les clients vSphere, Photon permettra d’étendre les capacités d’un SDN (Software-Defined Networking) au niveau de la sécurité, de la gestion des identités et des ressources des workloads liés aux conteneurs. L’éditeur veut permettre aux entreprises de s’appuyer sur une même infrastructure pour les applications traditionnelles et pour celles qui ont été développées nativement pour le , afin qu’elles puissent rentabiliser les investissements qu’elles ont faits dans les outils, les technologies et les expertises. Photon pourra fournir une mise en oeuvre de référence sur l’optimisation de conteneurs sur les plateformes VMware pour la gestion des ressources de traitement, de réseau et de stockage.

Le second projet est contigu au premier. Lightwave se définit comme un gestionnaire d’identité et d’accès aux microservices. «Dans la nouvelle architecture imposée par les applications conteneurisées, il est nécessaire de maintenir la sécurité entre les différents composants reliés et les utilisateurs», souligne Joe Baguley, Vice President & Chief Technology Officer, EMEA, VMware. Concrètement, Lightwave embarque une solution de SSO (Signle Sign On), d’authentification via des mots de passe, des tokens et des certificats. LightWave sera compatible avec différents standards de sécurité du marché comme Kerberos, LDAP v3, SAML, X.509 et WS-Trust.

Jean-Claude Quintart, à Barcelone

 

Est-ce la fin des hyperviseurs ?

Non, se défend VMware. N’empêche : avec Photon et Lightwave, VMware montre que la menace des conteneurs est prise au sérieux. Deux annonces qui interviennent dans un marché où le principal concurrent de VMware, Microsoft, a décidé de prendre fait et cause pour Docker et donc de pousser l’intégration dans ses produits, notamment Windows Server. L’hyperviseur isolé a vécu. Avec Sphere Integrated Containers, VMware vise à combiner les meilleures fonctionnalités de l’hyperviseur et des conteneurs; il est désormais possible de gérer les conteneurs sans être obligé d’intégrer un nouvelle brique d’administration.

Sommaire
VMWorld 2015 - Place aux applications en conteneur !
Titre
VMWorld 2015 - Place aux applications en conteneur !
Description
VMware n’entend pas laisser le marché du conteneur au seul Docker et tente de reprendre la main
Auteur