Mettre les internautes en rapport direct avec des artisans (électriciens, plombiers, carreleurs…). Telle est la formule imaginée par Twizzi.be il y a cinq ans. Une formule en or qui fait des émules, puisque Amazon aurait annoncé son intention de lancer un service similaire et Google serait en train de plancher sur un service analogue…

Après un lancement réussi en Flandre en 2010 et la conquête des Pays-Bas en 2013, la plateforme en ligne Twizzi.be s’attaque au sud du pays. Twizzi.be offre aux particuliers qui ont un projet d’aménagement, de construction ou de rénovation la possibilité de lancer gratuitement un appel en ligne auquel les professionnels du secteur de la construction et de la rénovation peuvent répondre en leur soumettant un devis personnalisé.

Avec -rien qu’en Flandre- près de 100.000 demandes, plus de 8000 entrepreneurs enregistrés et un chiffre d’affaires en hausse de 18% par rapport à 2014, Twizzi.be est fin prêt à intensifier ses activités en en 2015. Bram Gooris, le fondateur, compte y réaliser 40% de son chiffre d’affaires…

de pour l’utilisateur

En 2014, la plateforme a généré un chiffre d’affaires total de 36 millions EUR, avec une valeur moyenne de 2500 EUR par mission. Pour les professionnels, la plateforme s’avère l’instrument idéal pour recruter de nouveaux clients. Certains artisans flamands reconnaissent que 9 chantiers sur 10 proviennent de Twizzi.be !

«Voici cinq ans, ce fut une révolution, commente Bram Gooris. Jusqu’alors, le secteur de la construction et de la rénovation travaillait essentiellement hors ligne. Le recours croissant aux médias en ligne, la recherche de plus en plus systématique de solutions via Google et l’essor de l’e-commerce ont clairement contribué à l’évolution et au succès de Twizzi.be.»

En 2013, Twizzi.be a lancé son propre label de qualité. Ce label de qualité repose sur divers critères (y compris les bonnes vies et mœurs); il sert essentiellement à distinguer les professionnels et à accroître la confiance de l’utilisateur.

Indicateurs favorables à la croissance sur le marché

La Confédération Construction reconnait que cette année, le secteur de la rénovation est un des rares sous-secteurs qui connaîtra encore une croissance structurelle.

Bram Gooris se montre donc optimiste quant à l’extension des activités en Wallonie. «L’âge minimum d’une habitation pour bénéficier d’une TVA à 6% a augmenté de dix ans. Quant aux taux d’intérêt, ils n’ont jamais été si bas. Plus qu’une menace, nous voyons dans ces deux facteurs une formidable opportunité pour l’essor d’une plateforme comme Twizzi.be dont l’objectif est de faciliter la rencontre entre le particulier ayant un projet de construction ou de rénovation et le professionnel disposé à effectuer les travaux.»

Sommaire
Twizzi.be s'étend en Wallonie. Quand le bâtiment va...
Titre
Twizzi.be s'étend en Wallonie. Quand le bâtiment va...
Description
Après un lancement réussi en Flandre en 2010 et la conquête des Pays-Bas en 2013, la plateforme en ligne Twizzi.be s'attaque à la Wallonie.
Auteur