, Digital Innovation System. Bien plus que l’

par | Mai 20, 2017 | Technologie | 0 commentaires

Présenté en début d’année comme la plate-forme IoT, SAP Leonardo apparait aujourd’hui comme l’une des pierres angulaires de la transformation numérique des entreprises.

SAP Leonardo devient un Digital Innovation System rassemblant des solutions IoT, mais aussi de , d’analyse ou de , le tout porté sur SAP Platform, le PaaS (Plateform-as-a-Service) maison permettant de bâtir de nouveaux services applicatifs intégrés au socle de l’éditeur, l’ERP S/4 , et associé à une offre de services méthodologiques orienté «design thinking» pour aider à résoudre les problèmes et, plus encore, à révéler les potentialités.

Outre l’IoT donc, poussé depuis février dernier, Leonardo comprend désormais Machine Learning Foundation, un environnement de développement pour apps intégrant de l’intelligence, mais également un jeu d’outils prêts à l’emploi sur des lignes fonctionnelles spécifiques comme la finance, le marketing ou la relation et l’expérience clients.

La marque Leonardo permettra aussi d’héberger certaines applications prêtes à l’emploi. Ainsi, Service Ticketing (tri des tickets de services, issu d’), Customer Retention (analyse de l’attrition, recommandations de ventes complémentaires) ou Brand Impact (analyse par Deep Learning de la présence de la marque). Évidemment, le portefeuille de l’éditeur en matière de Machine Learning intègre aussi un chatbot, CoPilot. Si on retrouve aussi l’IA dans un processus central de l’ERP S/4 HANA (Cash Application, gestion de la trésorerie) ou dans les ressources humaines (Job Matching, Job Standardization et Resume Matching), SAP assure réfléchir déjà à de nouveaux scénarios dans la chaîne logistique, la banque, le retail ou l’analyse de factures. En parallèle de ces avancées dans le Machine Learning, SAP adosse également à Leonardo son service permettant de bâtir des extensions basées sur la blockchain : Cloud Platform Blockchain.

De plus, les premiers pas de l’offre Leonardo ont conduit SAP à simplifier son approche avec la création d’un Industry Accelerators comprenant quatre offres packagées à prix fixe permettant de démarrer un projet IoT rapidement. Une offre intégrant une part de service avec une méthodologie de design thinking permettant de déboucher concrètement en huit semaines. Quatre secteurs sont concernés par cette offre : l’industrie bien évidemment, les fabricants de biens de consommation, la distribution et les sport et spectacles.

Enfin, signalons, pour l’IoT, l’arrivée de SAP Digital Twin, un outil de simulation et d’inspection basé sur le rachat de Fedem Technology l’année dernière. Celui-ci permet d’effectuer des simulations structurelles en temps réel pour permettre aux fabricants d’inspecter les représentations numériques des actifs physiques IoT en fonction des données du capteur. L’idée, ici, est de réduire la complexité opérationnelle inhérente à l’inspection des actifs industriels à grande échelle ou des capteurs de l’IoT situés dans des endroits éloignés ou difficiles d’accès.

 

Recevez les prochains articles par email, tous les mardi

Dans solutions Magazine de Novembre

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : Energy Efficiency , Interactive Board, Data Loss Prevention

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 
 

Kompass
Sommaire
SAP Leonardo, Digital Innovation System. Bien plus que l'IoT
Titre
SAP Leonardo, Digital Innovation System. Bien plus que l'IoT
Description
Présenté en début d'année comme la plate-forme IoT, SAP Leonardo apparait aujourd'hui comme l’une des pierres angulaires de la transformation numérique des entreprises.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo