Unique : avec l’offre Cloud at Customer, Oracle étend son cloud public à l’intérieur du datacenter de ses clients !

lance aujourd’hui une nouvelle suite de services qui permettent aux organisations de passer plus facilement au cloud en faisant disparaître quelques-uns des principaux obstacles à son adoption.

Pour Oracle, le constat est simple : alors que les organisations sont désireuses de transférer leurs charges de travail vers un cloud public, nombre d’entre elles ont été confrontées à des exigences commerciales, légales et réglementaires qui les ont empêchées d’adopter cette technologie. C’est le cas de secteurs comme la finance, la distribution (retail) ou encore les services, les réticences des entreprises se cristallisent toujours autour des contraintes réglementaires et administratives et des exigences liées à la souveraineté, confidentialité et localisation des données.

Quant au recours aux solutions de cloud, il ne répond pas totalement aux besoins, encore moins aux bénéfices du cloud public sur le paiement à l’usage et les capacités d’évolutivité qui permettent d’accéder très vite à des ressources de traitement complémentaires en cas de besoins ponctuels ou de croissance de l’activité. D’où l’idée d’Oracle de bâtir pour ses clients une offre calquée sur les services IaaS et PaaS de son cloud public, qui soit identique en termes d’architecture, de fonctionnalités et de tarification (avec des services payés à la consommation), mais installée cette fois derrière les firewalls des entreprises.

Cloud public… dans le data center des clients !

Oracle Cloud at Customer peut être présenté comme une extension de Oracle Cloud. La suite permet aux organisations de profiter de tous les atouts des services cloud public d’Oracle dans leur propre centre de données. C’est la première offre d’un vendeur de cloud public de premier plan à proposer une pile compatible à 100% avec le Cloud d’Oracle et disponible sur site. L’intégration étant totale, les clients peuvent l’utiliser à plusieurs fins, notamment la reprise sur sinistre, la mise à l’échelle flexible, le développement/test, la migration de charge de travail lift-and-shift et une boîte à outils de scriptage et API unique pour les DevOps. En outre, parce que cette offre d’Oracle est totalement gérée, les clients bénéficient de la même expérience que dans Oracle Cloud et de ses derniers avantages et innovations en l’utilisant dans leur centre de données.

Bien vu ! En étendant son cloud public à l’intérieur du datacenter des clients, Oracle met à jour, gère et prend en charge le back-up comme sur le cloud public avec une tarification identique entre les deux, explique Thomas Kurian, président chez Oracle. «Nous sommes aujourd’hui le premier fournisseur de cloud public à offrir aux organisations la possibilité de choisir l’endroit et la manière dont elles veulent gérer leur cloud !»  Les clients bénéficient de la portabilité des charges de travail entre Oracle Cloud at Customer et le cloud public, tous deux utilisant des environnements, des outils et des API identiques. Les entreprises pourront, quand elles le voudront, migrer des charges dans Oracle Cloud ou recourir à ce dernier pour leur stratégie de continuité d’activité et de reprise après sinistre.

Exigences de souveraineté

En étendant le Cloud d’Oracle à un centre de données client, les clients peuvent :

– contrôler intégralement leurs données et se conformer à toutes les exigences de souveraineté et de résidence des données -qui imposent que les données des clients demeurent dans un centre de données de l’entreprise ou soient conservées dans un site physique- tout en bénéficiant des atouts du cloud;

– assurer la portabilité de la charge de travail entre le site et le cloud en utilisant des environnements, boîtes à outils et API identiques;

– déplacer aisément des charges de travail Oracle et tierces entre le site et le cloud en fonction de l’évolution de leurs besoins professionnels;

– se conformer aux réglementations en matière de sécurité et de confidentialité telles que PCI-DSS pour le secteur mondial des cartes de crédit et de débit, HIPAA pour le secteur américain des soins de santé, FedRAMP pour le gouvernement fédéral américain, la loi fédérale sur la protection des données en Allemagne, la loi sur la protection des données en Grande-Bretagne et d’autres réglementations spécifiques à certains secteurs et pays.

 

Sommaire
Oracle étend son cloud public chez ses clients
Titre
Oracle étend son cloud public chez ses clients
Description
Avec Oracle Cloud at Customer, Oracle étend son cloud public chez ses clients
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo