Cloud: Les tendances, analyses, customer cases.

Les modalités du cloud : Private cloud, public cloud, hybrid cloud, multi cloud, etc…

Le multi-cloud, passage obligé pour les PME

Jan 12, 2021 | Cloud | 0 commentaires

Petites et moyennes entreprises, dans l’environnement globalisé qui est le nôtre, devront professionnaliser la manière dont elles abordent l’environnement multi-cloud.

Alors que les pays, partout dans le monde, révisent leurs stratégies économiques, une certitude prévaut pour les entreprises : les sociétés devront être à la fois flexibles et agiles. «Pour les petites et moyennes entreprises, cela implique de prendre à bras-le-corps des défis tels que la complexité du cloud. Il leur faut accroître leur efficacité. Il leur faut aussi profiter pleinement du multi-cloud», estime Alain Van den heuvel, Regional Sales Director, Dell Technologies.

Aujourd’hui, les entreprises se positionnent à des stades divers dans leur évolution vers le cloud. Dans leur majorité, elles utilisent de multiples clouds -privés et publics. Une approche multi-cloud permet de tirer parti des potentiels exclusifs que procurent les différents clouds. Selon IDC, 93% des entreprises déploient leurs charges de traitement sur deux clouds ou plus. Ce qui provoque complexité organisationnelle et incompatibilités.

Le multi-cloud fonctionne, mais…

Les raisons pour venir au multi-cloud ? Accéder aux meilleures solutions possibles, éviter d’être tributaire d’un seul fournisseur et satisfaire une stratégie globale. Comme le démontre la nouvelle étude “The Cloud Complexity Imperative” de Dell Technologies, une majorité d’entreprises européennes ont recours à au moins trois prestataires de cloud privés. Deux sur trois l’auront fait au cours des 36 mois à venir.

«Les besoins des entreprises changent de visage en vertu de l’évolution des exigences posées par les applications. Aujourd’hui, les architectures d’entreprise, en plein essor, supportent des approches virtualisées, conteneurisées et de type ‘as-a-service’ appliquées aux applications conventionnelles. La meilleure façon de relever le défi que représente la gestion de clouds et d’environnements d’exploitation multiples consiste à créer un environnement d’exploitation unique. L’idée ? Procurer applications et services là où ils sont requis, indépendamment de la plate-forme cloud et des environnements d’exploitation. Une démarche de cloud hybride cohérente constitue la meilleure solution», analyse Alain Van den heuvel.

Le défi des PME : la complexité des environnements cloud

Les petites et moyennes entreprises jouent un rôle important dans la croissance de notre économie. Même s’il est pertinent de dire que le marché médian est largement confronté aux mêmes défis que les grandes entreprises, l’intensité avec laquelle ces défis sont ressentis diffère. Du côté des sociétés plus petites, l’impact sur les finances sera sans doute plus limité; l’argent vient souvent de la poche du propriétaire. Cela met davantage de pression sur les investissements, rendant performances et retour sur investissement d’autant plus critiques.

A l’échelle mondiale, Dell Research a constaté que plus de la moitié des entreprises pointent une compatibilité transparente à travers la totalité de leur infrastructure cloud et sur site comme étant le critère le plus important lors de l’élaboration de stratégies cloud hybrides. Pourtant, seulement 5 % des entreprises exploitent aujourd’hui pleinement les avantages du multi-cloud -essentiellement en raison de la complexité supplémentaire que cela fait peser sur leurs opérations IT. «Le fait de recourir à plus d’un prestataire de cloud public se traduit immanquablement par des environnements cloud plus complexes et une fragmentation accrue. Et ceci, regrette Alain Van den heuve, peut avoir une influence négative sur la rentabilité de l’entreprise en cas de gestion inefficace.» 

Plus de rigueur, plus de personnalisation

Il semble que l’adoption du cloud ait dépassé la capacité à gérer ces nouveaux environnements plus complexes. Pour nombre de sociétés, cela s’est traduit par une augmentation incontrôlée des coûts et des flux de tâches. En effet, pour la quasi-totalité de toutes les sociétés interrogées (95 %) leur environnement cloud est fragmenté. Près des deux-tiers (73 %) ont déclaré qu’elles utilisent au moins quatre outils de gestion pour leur infrastructure cloud. «Ces constatations illustrent l’importance qu’il y a à recourir à des stratégies multi-cloud plus rigoureuses et davantage personnalisées qui placent la simplicité au coeur des opérations cloud.»

La majorité des entreprises considèrent comme acquis que la simplification de ces environnements cloud complexes constitue la voie à suivre pour atteindre le nirvana multi-cloud, en réduisant les coûts et les failles de sécurité, de même qu’en resserrant le planning des flux de tâches. Près de 7 décideurs IT sur 10 s’attendent à ce qu’une plus grande cohérence dans la gestion du cloud conduise à une réduction des coûts généraux de 19% en moyenne. Parallèlement, toujours selon l’étude réalisée par Dell Technologies, les décideurs IT estiment généralement (78%) qu’un regain de cohérence se traduirait par une amélioration de la collaboration entre l’IT et les acteurs des unités d’exploitation.

La simplicité pour soutenir les PME

Les entreprises peuvent concrétiser la cohérence du cloud en l’espace de trois mois. Une condition cependant : adopter les trois éléments-clé suivants. 

Un : préserver la compatibilité du cloud privé avec une infrastructure sur site modernisée. Deux : s’assurer que des jeux de compétences transformationnelles -depuis des soft skills tels que la pensée critique, la créativité et la flexibilité, jusqu’à des compétences classiques telles que la programmation, la conception numérique et les sciences des données- soient correctement nourries. Cela permettra aux équipes de s’adapter à de nouvelles technologies innovantes comme l’AI et le développement du ML. Trois, enfin : s’appuyer sur des experts qui se spécialisent dans la création de cette cohérence.  Concrètement, cela signifie collaborer avec des tiers spécialisés.

Dell Technologies élimine la complexité du cloud en rendant possible une infrastructure et des opérations cohérentes propres à déployer les processus et applications des clients en toute transparence, selon des schémas de déploiement public, privé et d’extrémité. 

Une démarche taillée sur mesure

«Nous proposons un ensemble de solutions d’infrastructure cloud alliant la technologie Dell EMC avec les logiciels cloud de VMware. L’ensemble est supporté par des services globaux. Nous offrons aussi des possibilités de financement ‘à la consommation’. Vous pouvez ainsi avancer selon une démarche taillée sur mesure, basée sur vos besoins opérationnels», conclut Alain Van den heuvel.

Pour bien des entreprises, il reste beaucoup à faire. Chaque évolution vers une approche ‘cloud first’ est spécifique. Simplifier les complexités cloud, en ces temps d’incertitude, stimulera l’efficience. A la clé, un socle rassurant pour un environnement mobile.  C’est désormais un aspect essentiel de la vie des entreprises.