Cloud: Les tendances, analyses, customer cases.

Les modalités du cloud : Private cloud, public cloud, hybrid cloud, multi cloud, etc…

Le cloud européen peut-il encore résister ?

Jan 20, 2021 | Cloud | 0 commentaires

AWS, Microsoft et Google détiennent 66 % du marché européen du cloud. Le part des acteurs régionaux, elle, a baissé de dix points entre 2017 et 2020.

Le cloud européen peut-il encore résister ? Depuis le début de 2017, le marché européen du cloud a plus que triplé, atteignant 5,9 milliards EUR au troisième trimestre 2020. Au cours de cette même période, les fournisseurs de services européens ont développé leur cloud… mais leur part de marché est passée de 26 % à moins de 16%, sous l’effet de la montée en puissance d’Amazon, Microsoft et Google.

Dix points de perdus, résume Synergy Research, à l’origine d’une intéressante étude sur le sujet. C’est énorme. A quelques jours du lancement de l’initiative Gaia-X for Belgium par Agoria, la question de la pérennité du cloud européen est posée. Certes, le marché du cloud ne fait que croitre, mais devra-t-on se contenter des miettes ?

Cloud européen, 66 % aux mains d’AWS, Microsoft et Google

Selon le CEO de Gaia-X, seuls 26 % des entreprises et des organismes publics européens utilisent le cloud. Aux Etats-Unis, ce pourcentage frôle les 50 %. Nous ne faisons que suivre. Et quand nos entreprises et nos organismes publics basculent dans le cloud, c’est majoritairement dans le cloud US.

Amazon, Microsoft et Google détiennent ensemble 66% du marché régional. Tous les autres acteurs -américains, asiatiques et européens- perdent régulièrement des parts de marché, démontre Synergy Research.

Amazon, Microsoft et Google détiennent ensemble 66% du marché régional. Tous les autres acteurs -américains, asiatiques et européens- perdent régulièrement des parts de marché, démontre Synergy Research.

Et pourtant, le marché ne fait que croitre…

Pour l’ensemble de l’année 2020, le cabinet estime que le marché du cloud en Europe -incluant les services IaaS, Paas et cloud privé hébergé- dépassera 23 milliards EUR. Soit un bond de 31 % par rapport à 2019. «Les services IaaS et PaaS représentent près de 80 % du marché, explique Synergy Research. Ils se développent plus rapidement que le plus petit segment de cloud privé hébergé ou géré. Certaines des plus fortes croissances sont observées dans le PaaS avec des services de base de données, d’IoT et d’analyse.»

Les trois grands fournisseurs de cloud américains disposent désormais de 67 data centers en Europe et de plus de 150 points de présence locaux supplémentaires, tandis que les fournisseurs américains de deuxième niveau disposent de 36 autres datacenters majeurs.

Les trois majors US ne cessent d’investir…

Au total, leurs investissements européens au cours des quatre derniers trimestres se sont élevés à 12 milliards EUR, en hausse de 20 % par rapport aux quatre trimestres précédents, a encore chiffré Synergy Research. 

Et de conclure : «Les entreprises européennes sont confrontées à un énorme défi si elles veulent sortir de leurs positions de niche, les opportunités de croissance des revenus sont énormes, tout comme le financement et la volonté nécessaires pour les exploiter.»