L’environnement de travail, en première ligne

par | Mar 18, 2019 | Business, Workplace | 0 commentaires

, n°1 des Managed Workplace Services, selon . Derrière le titre, un enjeu de taille, l’environnement de travail constituant la première ligne de la transformation digitale

° En janvier, pour la troisième fois consécutive, Gartner reconnaissait Fujitsu comme chef de file de son dernier Magic Quadrant des Managed Workplace Services en Europe. Le titre est d’importance. Que signifie-t-il pour vous ?

Veerle Lievens (*) : «Une énorme satisfaction même si, personnellement, je suis toujours prudente, accordant plus d’importance à la capacité d’exécution. Sur ce point, aussi, Gartner souligne notre avance. Aussi, ce titre souligne la pertinence de notre organisation, partant que les delivrables viennent de différents centres. L’important, finalement, est la gouvernance du contrat; s’assurer de la pleine satisfaction du client. 

«Cette reconnaissance nous aide au niveau local, c’est évident, tout en renforçant notre action sur les projets internationaux. Bref, cela crédibilise notre proposition. Avec des ou pour ne citer qu’eux, nous ne manquons pas de références.» 

° Que représente pour Fujitsu l’environnement de travail ?

«La première ligne de la transformation digitale ! L’engagement des employés, j’en suis persuadée, est intimement lié à l’environnement de travail, aux méthodes, aux outils… Songez seulement à l’évolution des outils de communication, la technologie nous permettant des échanges plus intuitifs, plus riches surtout. Et ce n’est qu’un début. L’intelligence artificielle, pour ne citer que cette technologie en devenir, va modifier sensiblement notre façon de travailler, mais aussi notre façon de réfléchir; elle peut compléter l’intelligence émotionnelle, sociale, spatiale et créative… 

«Beaucoup d’entreprises ont déjà du mal à suivre l’évolution des changements au niveau des préférences de leurs employés concernant les méthodes de travail. Or, elles doivent se préparer à une ère caractérisée par l’omniprésence de l’intelligence artificielle, des collaborateurs connectés en permanence, la banalisation des travailleurs indépendants et du travail flexible, soit une ère où les systèmes traditionnels de l’industrie seront décomposés et réinventés.»  

° Et l’humain dans ce nouveau contexte ?

«De façon générale, à mesure que les entreprises avancent dans leur transformation digitale, elles visent à améliorer la capacité de leurs collaborateurs à réaliser leur potentiel et à apporter une valeur ajoutée. Parler d’environnement de travail c’est évidemment proposer des solutions et des périphériques adaptés à l’entremêlement de la vie personnelle et professionnelle, ainsi qu’aux attentes des employés en matière de flexibilité et de commodité. Il faut être capable de délivrer des services sensibles au contexte, fournis via une expérience utilisateur numérique simple et automatisée. Cet accès transparent aux bons services au bon endroit, fournis au bon moment, de la manière souhaitée par les utilisateurs, garantit aux travailleurs un accès aux bonnes données et aux fonctionnalités dont ils ont besoin pour être efficaces.»

° Cette perspective est-elle à l’agenda des entreprises que vous visitez ?

«Oui, quand bien même cette perspective se traduit par une forme de crainte -‘comment y parvenir ?’, ‘à quel rythme transformer la relation au travail ?’ Les organisations y sont d’autant plus sensibles que, dans leur majorité, elles font face à une pénurie de talents. Et comme nos jeunes sont très sensibles à l’environnement de travail… Par ailleurs, pour répondre aux exigences actuelles de personnel multigénérationnel, chacun avec ses attentes respectives, il est important pour les entreprises -de toutes tailles- de planifier et d’investir dès aujourd’hui dans une stratégie pour la définition de l’environnement de travail de demain. C’est une étape cruciale pour rester pertinent, tout en retenant ses collaborateurs et en fournissant une expérience utilisateur digitale cohérente, tant pour les employés que pour l’entreprise dans son ensemble.

«Avec l’apparition de nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle, nous commençons à voir émerger une expérience utilisateur plus personnalisée qui s’adapte de façon dynamique et reconnaît les contextes, les emplacements et les préférences. Ces technologies, associées à des agents virtuels, au contrôle vocal et à des dispositifs portables, ouvrent désormais la voie à une expérience plus immersive, harmonieuse et collaborative… Si les entreprises veulent suivre le rythme et créer un cadre évolutif pour l’environnement de travail de demain, elles doivent d’abord avoir une vision claire des rôles et compétences dont elles auront besoin -à moyen et à long terme- pour le planifier efficacement et poser les bases requises.» 

° Justement, nos entreprises ont-elles cette vision ? 

«Avant de parler de vision, considérons l’intention. La volonté est là. Et c’est heureux. Je note une accélération depuis deux ans. Avant, ici et là, on identifiait des early adopters; aujourd’hui, à voir les RFP, les demandes sont de plus en plus précises sur l’impact des nouvelles technologies : automatisation, intelligence artificielle, machine learning… 

«D’une manière générale, l’environnement de travail devra s’adapter aux bouleversements des profils au sein des entreprises : les rôles qui impliquent une interaction humaine vont gagner en importance, tandis que les activités transactionnelles seront les plus touchées par l’automatisation.» 

(*) Veerle Lievens, Sales Director, Fujitsu Belgium

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
L'environnement de travail, en première ligne
Titre
L'environnement de travail, en première ligne
Description
Fujitsu, n°1 des Managed Workplace Services, selon Gartner. Derrière le titre, un enjeu de taille, l'environnement de travail constituant la première ligne de la transformation digitale
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo