Vendre en ligne rapidement et pas cher

démarrer le e-commerce rapidement

Encore trop de technologies anciennes

Juin 3, 2020 | Data Center, Latest | 0 commentaires

Selon Veeam, les technologies anciennes et la pénurie de compétences freinent la transformation numérique de nos entreprises.

«Trop de technologies anciennes ! La protection des données doit dépasser les solutions obsolètes pour franchir un nouveau palier en matière d’intelligence. On doit pouvoir anticiper les besoins et répondre à l’évolution de la demande, estime Danny Allan, CTO & SVP Products Strategy, Veeam. Si les responsables d’entreprises n’en ont pas conscience, la véritable transformation ne pourra tout simplement pas avoir lieu !»

Le message est direct. Pour Veeam, les technologies anciennes et la pénurie de compétences freinent la transformation numérique et la modernisation de l’informatique. Un avis étayé à travers le Veeam 2020 Data Protection Trends Report. Sa conclusion ? La protection des données doit franchir un nouveau palier en termes d’intelligence et répondre à l’adoption du multicloud/cloud hybride. 

Trop d’interruptions d’activité

Près de la moitié des entreprises à travers le monde sont freinées dans leur parcours de transformation numérique. 44 % d’entre elles citent l’obsolescence technologique et la pénurie de compétences informatiques.

En outre, la quasi-totalité des entreprises reconnaissent subir des interruptions d’activité. Chaque année, les pannes inopinées touchent un serveur sur dix. Des problèmes qui peuvent durer des heures et coûter cher…

Le Veeam 2020 Data Protection Trends Report a été réalisé auprès de plus de 1500 entreprises autour du globe. L’étude cerne leur approche actuelle en matière de protection et de gestion des données. Il s’intéresse aussi à la façon dont elles prévoient de se préparer aux défis informatiques qui les attendent.

Le talon d’Achille

«La technologie progresse constamment, évolue et transforme nos modes de travail, a fortiori durant la période actuelle où nous travaillons tous différemment. Dans ce contexte, il est essentiel de ne jamais perdre de vue l’évolution continuelle du paysage informatique. Et donc observer où en sont les entreprises en termes de solutions, de défis et d’objectifs», commente Danny Allan. S’il est enthousiasmant de s’appuyer sur la technologie afin d’enrichir l’expérience utilisateur, le talon d’Achille paraît cependant tenir à la protection et à la gestion des données dans le cloud hybride.»

La capacité des entreprises à continuer à être opérationnelles est intimement liée à leur capacité informatique à être performantes et hautement disponibles. «Hausse constante du volume des données, valeur critique accrue des applications, multiplication des menaces de piratage informatique… les obstacles à surmonter pour fournir une protection homogène et une disponibilité permanente des données et des applications sont nombreux, complète Patrick Rohrbasser, Regional VP Southern EMEA & Afrique, Veeam. L’infrastructure se doit d’être à la hauteur de ces enjeux. Le traitement de l’obsolescence devient une nécessité impérieuse. En effet, il faut éviter tout arrêt de services, perte de données et failles de sécurité. L’hybridation et le multicloud peuvent être considérés comme une des réponses à ces défis.»

Le caractère critique de la protection et de la disponibilité des données

Les participants à l’enquête indiquent que les données fournies par l’informatique sont devenues le cœur de la plupart des entreprises. C’est pourquoi il ne faut pas être surpris par l’importance prise par la «protection des données» au sein des équipes informatiques. Cela concerne non seulement la sauvegarde et la restauration, mais aussi l’extension des capacités métiers.

Or, 40 % des entreprises continuent de s’appuyer sur des systèmes anciens pour protéger leurs données. Et n’ont pas pleinement conscience des conséquences néfastes sur leur activité. La grande majorité (95 %) d’entre elles sont victimes de pannes inopinées, dont chacune dure en moyenne 117 minutes…

Oubliez les outils traditionnels  de sauvegarde !

Après remise en contexte, les entreprises considèrent 51 % de leurs données comme «prioritaires», par opposition à «normales». Ce qui veut dire, encore, que «toutes les données comptent». Et que toute interruption d’activité est intolérable où qu’elle survienne dans les environnements modernes.

«La protection des données revêt une importance sans précédent pour aider les entreprises à continuer à répondre à leurs exigences informatiques opérationnelles tout en aspirant à leur transformation numérique et à la modernisation de leur informatique. Les données sont désormais réparties entre divers datacenters et environnements cloud à travers des partages de fichiers, des stockages partagés et même des plateformes SaaS. Les outils traditionnels conçus pour la sauvegarde des partages de fichiers et des applications sur site sont voués à l’échec dans le monde hybride ou multicloud et coûtent aux entreprises du temps et des ressources tout en mettant leurs données en danger», ajoute Danny Allan.

La transformation numérique et le cloud

Les entreprises sont conscientes de la nécessité de continuer à faire progresser leurs projets de modernisation de l’informatique et de transformation numérique afin de relever les nouveaux défis du marché.

Toujours selon l’étude, les éléments les plus déterminants d’une stratégie moderne de protection des données s’articulent tous autour de l’utilisation de diverses capacités dans le cloud. Soit : la capacité des entreprises à opérer un plan de reprise d’activités via un service cloud (54 %), faire migrer les applications sur site vers le cloud (50 %) et les transférer d’un environnement cloud à un autre (48 %). La moitié des entreprises reconnaissent que le cloud a un rôle décisif à jouer aujourd’hui dans une stratégie de protection des données. Son importance est très probablement appelée à croître davantage  à l’avenir.

Pour véritablement moderniser son plan de protection des données, une entreprise a besoin d’une solution complète qui prenne en charge la gestion des données cloud, virtuelles et physiques pour l’ensemble des applications et données, dans tout environnement cloud.

Ces articles parle de "Data Center"

Infrastructure, Servers, Network, Storage

Follow this Topic

Summary
Encore trop de technologies anciennes
Article Name
Encore trop de technologies anciennes
Description
Trop de technologies anciennes ! La protection des données doit dépasser les solutions obsolètes pour franchir un nouveau palier en matière d’intelligence
Author
Publisher Name
Solutions Magazine
Publisher Logo