4., c’est parti !

par | Avr 12, 2019 | Business | 0 commentaires

Moins d’un mois après la sortie du plan fédéral AI 4 Belgium, le ministre wallon de l’Economie Pierre-Yves Jeholet a fait adopter un plan Digital Wallonia 4.IA en gouvernement.

Digital Wallonia 4.IA, c’est parti ! Les premières mesures concrètes sont tombées. Pour le ministre wallon de l’Economie Pierre-Yves Jeholet (MR), il y a urgence à mener une action rapide en vue de stimuler l’adoption de l’IA en Wallonie. Digitalwallonia4.IA s’inscrit en amorce des développements à venir. 875.000 EUR sur Digital Wallonia 2019 sont mis en œuvre par l’AdN. Pour rappel, le budget Digital Wallonia pour 2019 est d’un peu moins de 10 millions EUR auquel on peut ajouter la dotation AdN, soit 4.136.000 EUR. La mise en œuvre de la Digitalwallonia4.ia sera coordonnée par l’AdN en collaboration avec les parties prenantes. Enfin, une personne sera engagée par le Réseau IA afin de piloter l’ensemble des mesures prévues et la bonne collaboration de toutes les parties prenantes; elle sera aussi la personne référente pour toutes les questions liées au secteur en Wallonie.

Pour le gouvernement wallon, l’IA représente un enjeu économique compétitif, mais aussi stratégique. Se positionner sur le secteur de l’IA, c’est se positionner sur le levier de l’évolution numérique. Sur l’augmentation de la productivité et donc de la compétitivité, mais aussi sur des pans tout entiers de secteurs extrêmement porteurs tels que l’automobile, l’énergie et la santé. Enfin, de multiples théories voient en l’IA un levier pour créer des «employés augmentés» en développant la complémentarité entre l’homme et la machine dotée d’intelligence.

Comme pour l’industrie 4.0, l’implémentation de l’intelligence artificielle au cœur des métiers liés au numérique prévoit un processus transformatif en quatre étapes constitutif d’une chaine de valeur complète : actions de sensibilisation des entreprises et du public, actions d’accompagnement des entreprises dans leur développement et action de communication visant à mettre en avant les succès wallons.

Chaque axe constitue une réponse à un manque identifié en Wallonie comme étant un frein au développement de l’intelligence artificielle. Soit : des actions de transformation des entreprises pour répondre au manque de cas d’usage business, des actions de formation des personnes et des professionnels pour répondre au manque de compétences techniques et pratiques, des actions de sensibilisation des personnes et des entreprises pour répondre au manque d’information et de compréhension du public et des entreprises et, enfin, des actions de mise en relation pour répondre au manque de structuration et de lisibilité des initiatives menés.

Dans ses Tech Trends 2019, Deloitte souligne qu’il y a toujours un fort déficit de culture autour de l’IA. La croissance des solutions basée sur cette technologie va amener les entreprises à renforcer leurs compétences dans les domaines de la data science, de l’algorithmique et des mathématiques, sans négliger les compétences UX afin que les futures IA puissent interagir de façon fluide avec les humains. Dans ce cadre, la question du recrutement sera centrale : seules les plus grosses entreprises auront les moyens d’attirer et de retenir des spécialistes en la matière. La Wallonie n’y échappera pas, le phénomène est mondial.

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
Digital Wallonia 4.IA, c'est parti !
Titre
Digital Wallonia 4.IA, c'est parti !
Description
Moins d'un mois après la sortie du plan fédéral AI 4 Belgium, le ministre wallon de l'Economie Pierre-Yves Jeholet a fait adopter un plan Digital Wallonia 4.IA en gouvernement.
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo