CDO, ce super héros ! Jusqu’où ?

par | Oct 31, 2018 | Article du mois 5, Expérience | 0 commentaires

et élus Belgian Chief Digital Officer 2018 ! Quelle est la mission d’un CDO ? Quel est, réellement, le pouvoir d’action ?

Quand un CDO est-il nécessaire ? Quand est-il superflu ? Le CDO devient nécessaire lorsque l’entreprise décide une transformation coordonnée de l’ensemble de ses activités. A priori, le CEO aurait la transversalité nécessaire pour mener à bien la mission… mais bien peu s’y sont risqués ! Alors, qui es-il ? Un «équilibriste» capable de définir les objectifs du plan de transformation digitale et les intégrer dans la vision stratégique plus large de l’entreprise. A lui de sélectionner, présenter et intégrer les outils numériques, qu’ils soient matériels ou immatériels. Ce poste est donc par définition temporaire, mais la mission s’étend souvent sur plusieurs années.

Le CDO fixe des objectifs concrets -par exemple, dégager 20% de chiffre d’affaires supplémentaire grâce aux canaux digitaux à un horizon de deux ans- et les moyens d’y parvenir. Il doit notamment s’assurer de la cohérence des actions, et travaille souvent en étroite collaboration avec la direction ICT. Enfin, il assure la diffusion d’une culture numérique jusque-là partielle et informelle dans toute l’organisation.

La complexité de la tâche, la nécessité de coordination entre différents métiers -et donc différents objectifs et moyens au sein d’un même groupe- font du CDO un «chef d’orchestre» du plan de transformation numérique. Qui aura aussi à relever le défi de la résistance au changement, une tendance qui peut venir des clients et des fournisseurs, mais aussi -le plus souvent d’ailleurs- de l’intérieur de l’entreprise, autrement dit, des collaborateurs eux-mêmes.

Charge alors au CDO de savoir communiquer et s’entourer pour mener à bien sa mission. Il doit bénéficier d’un appui sans faille de la direction générale; il peut aussi s’appuyer sur une petite équipe, une «garde-rapprochée» composée d’experts et de chefs de projet internes. Sur le plan de la communication, le CDO doit s’assurer de bénéficier de relais influents au sein des différentes directions.

 

Benoît Degotte et Geert Van Mol, élus Belgian Chief Digital Officer 2018 

En désignant Benoît Degotte, directeur de Pôle du Centre Hospitalier Régional de la Citadelle de Liège, comme CDO of the Year 2018 du côté francophone, le jury des CDO of the Year Awards -un événement organisé par TOP MANAGEMENT et Luc Blyaert, en partenariat avec -, s’est félicité de la passion dont fait preuve ce professionnel dans son travail ainsi que la qualité des réalisations accomplies par le CHR de la Citadelle, compte tenu des moyens disponibles dans un environnement hospitalier très complexe et spécifique. De son côté, Benoît Degotte a souligné que de belles initiatives voyaient également le jour en Wallonie et que le secteur public prouvait ainsi son dynamisme et sa capacité d’innovation.

Quant au jury néerlandophone, il a mis en avant les nombreux projets de numérisation déployés par la banque Belfius, la passion dont faisait preuve Geert Van Mol, CDO of the Year 2018 du côté néerlandophone, ainsi que son esprit d’entreprise associé à un sens aigu des réalités de terrain. En guise de remerciement, Geert Van Mol a insisté sur l’implication non seulement de ses équipes, mais de l’ensemble de l’organisation, plutôt que sur la technologie proprement dite. Tout en faisant un clin d’œil appuyé à son idole, Bruce Springsteen.

 

Newsletter

Dans solutions Magazine de Mars

Solutions Magazine consacrera bientôt des dossiers spéciaux sur : GDPR, Collaboration & Video, Home Protection

> Je désire de la visibilité sur ce sujet
> M'abonner au mensuel papier

Pub

EMC

 

Sommaire
CDO, ce super héros !
Titre
CDO, ce super héros !
Description
Benoît Degotte et Geert Van Mol élus Belgian Chief Digital Officer 2018 ! Quelle est la mission d'un CDO ? Quel est, réellement, le pouvoir d'action ?
Auteur
Editeur
Solutions Magazine
Logo