Parlez-en dans les data centers, la a conservé son aura. Après y avoir renoncé, -qui finalise sa réorganisation en deux entités distinctes- remet la au goût du jour dix ans après avoir avoir absorbé le spécialiste du et l’avoir fondu dans son organisation.

Un nouveau logo pour Veritas a été révélé -«inspiré par les technologies ouvertes et hétérogènes indispensables pour exploiter toute la puissance des données, qui sont les principes au cœur-même de la future stratégie de Veritas Technologies Corporation», peut-on lire dans un communiqué de Symantec.

«Alors que ce nom évoque le patrimoine de l’entreprise, le nouveau logo, quant à lui, indique que Veritas Technologies Corporation est là pour résoudre les problèmes de gestion de l’information les plus critiques que rencontrent nos clients, aujourd’hui et demain», commente Michael A. Brown, CEO, Symantec.

Le «nouveau» Veritas devrait peser environ 2, 5 milliards USD lors de sa création, soit environ 500 millions de plus que lorsque Symantec a acquis l’«ancien» Veritas. Sauf qu’à l’époque, les activités de sauvegarde, aujourd’hui incorporées dans Veritas étaient intégrées à Symantec. Ce qui signifie dans la pratique que son acquisition par Symantec n’a guère profité à Veritas. Si l’activité sauvegarde est en croissance, du fait notamment du succès des appliances tout-en-un, le reste de l’activité fait largement figure de belle assoupie…

Sommaire
Titre
Veritas, le retour !
Description
Symantec -qui finalise sa réorganisation en deux entités distinctes- remet la marque Veritas au goût du jour dix ans après avoir avoir absorbé le spécialiste du stockage
Auteur