Tableau chez Salesforce. CRM + BI

Juin 12, 2019 | Business, Data Intelligence | 0 commentaires

En s’offrant Tableau pour 15,7 milliards USD, Salesforce renforce son offre. Objectif : franchir un nouveau palier en mariant le meilleur du CRM et de la BI.

«Nous réunissons le n°1 mondial du CRM avec la plateforme analytique n°1 ! Tableau aide les utilisateurs à voir et à comprendre les données, alors que Salesforce les aide à engager et à comprendre les clients. C’est vraiment le meilleur des deux mondes pour nos clients», assure Marc Benioff. Le président et co-CEO de Salesforce estime que l’opération permettra à son entreprise de toucher un groupe beaucoup plus vaste de clients et d’utilisateurs.

L’acquisition de Tableau marque indéniablement la volonté du patron de Salesforce de franchir un nouveau palier. Créée en 2003, Tableau a véritablement explosé ces dernières années grâce à l’essor du SaaS et du big data. L’entreprise compte parmi ses plus de 86.000 clients des géants comme Netflix, PSA ou encore Criteo, autrement dit des sociétés pour lesquelles l’exploitation de la donnée est cruciale.

15,7 milliards USD… La BI s’envole ! Le prix représente en effet 13,5 fois le chiffre d’affaires 2018 de Tableau. Enorme. Qui plus est, Tableau ne fait aucun bénéfice depuis cinq ans avec des pertes qui vont de 80 millions USD (2018) à 185 millions USD (2017). L’explication de ces résultats est une stratégie typique de «cash burn» à la californienne avec des «investissements» marketing et commerciaux qui représentent entre 65% et 70% de ses revenus. Même Salesforce, qui est pourtant une «sales company», plafonne à 60 %… D’emblée, d’ailleurs, les marchés financiers ont sanctionné Salesforce.

Le CRM comme source de données principale et centralisée

En soi, hormis son montant, l’opération n’est pas une surprise. Salesforce avait déjà mis la main sur MuleSoft (6 milliards) et Demandware (3 milliards). Le spécialiste du CRM avait également visé Marketo, finalement acquis part Adobe. D’autres noms ont circulé, comme Qlik et ServiceNow…

D’un point de vue opérationnel, Tableau apportera des fonctions analytiques plus poussées à Analytic Cloud de Salesforce (ex-Wave), mais aussi des capacités d’intégration et de préparation de données.

L’intégration est le nouveau cheval de bataille de Salesforce. Le rachat de MuleSoft en témoigne. Cette priorité s’explique en partie par le fait qu’en interne les clouds de Salesforce (les grandes familles d’applications) sont issus de rachats successifs, et qu’ils restent des plateformes distinctes.

La nouvelle Data Preparation de Tableau et son nouveau moteur in-memory Hyper pourraient donc être utilisés par Salesforce dans sa grande offensive pour faire du CRM la source de données principale et centralisée des organisations… en lieu et place de l’ERP !

Ces articles parlent de "Data Intelligence"

Analysis, BI, Prediction, Planning, Boardroom

Follow this Topic

Summary
Tableau chez Salesforce. CRM + BI
Article Name
Tableau chez Salesforce. CRM + BI
Description
En s’offrant Tableau pour 15,7 milliards USD, Salesforce renforce son offre. Objectif : franchir un nouveau palier en mariant le meilleur du CRM et de la BI
Author
Publisher Name
Solutions Magazine
Publisher Logo