Vers un doublement de puissance. Le , l’Organisation Européenne pour la Recherche Nucléaire, vient d’achever un important programme de maintenance et de mise à niveau afin de doubler la puissance du LHC (Large Hadron Collider). Les ingénieurs ont recours à la solution Terracotta BigMemory de pour les systèmes de support.

Le LHC est situé dans un anneau de 27 kilomètres et enterré à 100 m sous terre à la frontière franco-suisse, près de Genève. Le collissionneur est le plus puissant des accélérateurs de particules au monde. Des protons (ou des ) de très haute énergie circulant dans deux faisceaux tournants à contre-sens se choquent les uns contre les autres, dans le but de rechercher des indices de la super-symétrie, de la matière noire et de l’origine de la masse des particules élémentaires. Les faisceaux se composent des paquets contenant des centaines de milliards de protons chacun. Voyageant quasiment à la vitesse de la lumière, ils sont injectés, accélérés, et maintenus en circulation pendant des heures, guidés par des milliers d’aimants supraconducteurs puissants.

Le quasi doublement d’énergie permettra aux chercheurs d’ouvrir un nouveau chapitre dans la découverte de la structure fondamentale de l’univers, en quête des éléments primaires de la matière. Cela les aidera à mieux comprendre les lois fondamentales de la nature.

Au coeur du système, le logiciel de gestion de données en-mémoire Terracotta BigMemory de Software AG a contribué à assurer une disponibilité maximale des systèmes de support depuis la mise en service du Control and Monitoring Platform (C2MON) -dont le rôle est de procurer des informations temps réel concernant les multiples systèmes de support qui assurent la préservation d’un environnement opérationnel optimal.

Le CERN doit faire en sorte que rien ne vienne compromettre l’efficacité du LHC et surveiller un flux ininterrompu d’énormes volumes de données générées par plus de 94.000 capteurs. Chaque jour, ils génèrent plus de 1,5 million d’événements non redondants!

En ayant recours à la plate-forme d’In-Memory Data Management Terracotta de Software AG et son potentiel BigMemory, les ingénieurs et les opérateurs sont en mesure de réceptionner, d’analyser et de prendre des actions en temps réel sur base des données de capteurs. De très nombreux systèmes critiques, en ce compris ceux pilotant l’alimentation électrique, les niveaux de température, la situation des sas ou encore les systèmes de ventilation, sont surveillés en permanence afin d’assurer une disponibilité du C2MON supérieure à 99,99984%. Ce qui équivaut à un temps d’indisponibilité inférieur à une seconde par semaine!

«Au CERN, il n’y a guère de place pour l’erreur! La disponibilité système est un facteur critique qui peut faire toute la différence entre le succès et l’échec, souligne Matthias Bräger, ingénieur logiciel au CERN. Le fait de procurer aux ingénieurs et aux opérateurs des informations à jour, en temps réel et sans interruption, signifie qu’ils sont en mesure, si et lorsque la moindre déviation se produit, de l’exploiter immédiatement et d’éviter ainsi tout effet non désiré.»

La recherche scientifique qui émane des travaux du CERN et son impact sur la vie de millions d’individus représentent une valeur inestimable. Les expériences réalisées dans le domaine de la physique des particules ont été source de multiples avancées en médecine et dans l’industrie, notamment en matière de traitement du cancer, d’imagerie médicale et industrielle, de traitement des radiations et d’électronique. Chaque année, des millions de personnes sont diagnostiquées à l’aide de solutions radio-pharmaceutiques qui documentent une liste sans cesse croissante d’affections médicales.

Sommaire
Titre
Software AG au CERN: visibilité totale sur tous les systèmes
Description
Les ingénieurs du CERN ont recours à la solution Terracotta BigMemory de Software AG pour les systèmes de support du LHC
Auteur