L’ aux données les plus sensibles des entreprises est si restreint que même les cadres supérieurs ne disposent pas toujours des informations nécessaires pour prendre les meilleures décisions ! Seuls 46% des cadres dirigeants interrogés (1800 en Europe et en Amérique du Nord) ont aux données stratégiques de leur entreprise, a chiffré PwC dans une étude pour Iron Mountain. Un faible score qui découlerait en grande partie de la mainmise des départements ICT sur les données, précise encore .

Lorsque l’information est non seulement utile mais aussi très sensible (propriété intellectuelle, informations contenant des données personnelles…), le service ICT a un rôle important à jouer dans la sécurisation de son accès. Dans les autres cas, les informations pourraient être partagées plus largement.

Un peu plus de deux tiers des entreprises interrogées (68%) sont convaincues que les informations sensibles peuvent être facilement accessibles par tous ceux qui en ont besoin. Mais on en est loin. En cause, la grande confusion et l’incohérence entre les fonctions. Dans deux tiers des entreprises interrogées, le personnel doit passer par le service ICT pour accéder aux informations sensibles.

Résultat indirect : 4% seulement des entreprises étudiées généralisent cet accès à tout le personnel. Dans celles où l’accès aux informatisons sensibles n’est pas contrôlé par le service ICT, cette proportion atteint 10%. Pour , extraire toute la valeur de l’information dépend de l’octroi du droit d’accès aux bonnes personnes, y compris pour accéder à des informations précieuses. L’identité des gardiens de ces informations peut se révéler cruciale dans la façon où l’information est autorisée à circuler librement entre ceux qui sont les mieux placés pour l’utiliser au bénéfice de l’entreprise.

 

«Dans un environnement caractérisé par la richesse des données et la maîtrise de la technologie, les entreprises ont intérêt à saisir l’occasion de se différencier en veillant à rendre les meilleures informations décisionnelles accessibles aux bonnes personnes et au bon moment et à ce que ces informations donnent l’image la plus juste et exhaustive possible de l’entreprise, si bien que les utilisateurs sont certains d’être en capacité de prendre rapidement les meilleures décisions en connaissance de cause et que cet atout les avantage par rapport à leurs concurrents.»

Richard Petley, Data Quality and Governance Leader, PwC.

Sommaire
Seuls 46% des cadres dirigeants ont accès aux informations sensibles !
Titre
Seuls 46% des cadres dirigeants ont accès aux informations sensibles !
Description
68% des entreprises sont convaincues que les informations sensibles peuvent être facilement accessibles par tous ceux qui en ont besoin.
Auteur